Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Elections en Rhénanie du nord-Westphalie, un tournant de la politique allemande

La rédaction
visites
1235

23 février 2010 (Nouvelle Solidarité) - Le Mouvement des droits civiques-Solidarité (BüSo) saisit l’occasion des élections du 9 mai au parlement du Land de Rhénanie du nord-Westphalie pour réaliser une percée programmatique au niveau national. Les grands thèmes de la liste d’une quarantaine de candidats : accord de Nouveau Bretton Woods, abandon du Traité de Lisbonne et rétablissement de la souveraineté nationale, rejet de l’écologisme radical, réindustrialisation de la nation à l’aide des technologies de pointe.

Sa campagne sera ponctuée par une grande conférence nationale le 20 mars, axée sur des propositions concrètes — systèmes de trains à lévitation magnétique, transformation du port de Duisbourg, le plus grand port fluvial d’Europe, en centre de transport pour l’industrialisation de toute l’Eurasie (et non plus pour servir la mondialisation), développement de l’énergie nucléaire, notamment avec le réacteur à haute température et la fusion thermonucléaire. Ainsi, le BüSo se démarque clairement des autres partis malthusiens, verts et culturellement pessimistes.

Dans une déclaration du 19 février, Helga Zepp-LaRouche dénonçait l’intention affichée de la CDU de s’allier avec les Verts, rien que pour se maintenir au pouvoir. « Les électeurs de la Rhénanie du nord-Westphalie feraient bien, avant l’élection, de se dépeindre un tableau réaliste de ce que signifierait une coalition noire-verte dans un Land qui est déjà la plus grande victime du changement de paradigme : de région dotée d’une industrie et d’une infrastructure ultramodernes et denses, la RNW s’est transformée en un Land où l’image dominante de nombreuses villes est celle de musées industriels et de casinos, de banques et de compagnies d’assurance siégeant dans les locaux d’anciennes usines reconverties. Au lieu de construire le Transrapid [train à sustentation magnétique (maglev)] conjugué au CargoCap [transport souterrain du fret], une bonne partie de la RNW a été déclarée « zone de poussières fines », tandis que les bouchons sur les autoroutes s’allongent. Une coalition noire-verte serait un cauchemar pour la RNW ! »


Article : Le transport souterrain de marchandises, une idée qui fait son chemin


Contactez-nous !