Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

En Iran, les britanniques cherchent à détruire les Etats-Unis

La rédaction
visites
1921

5 septembre 2007 (LPAC) - Des sources américaines haut placées dans les milieux militaires et du renseignement, insistent sur le fait que la Maison Blanche de Cheney a réellement l’intention d’attaquer l’Iran dans les mois prochains, et plus tôt que tard. Une série d’articles dans la presse britannique le week-end dernier est venue appuyer ces affirmations (voir un exemple ici). Un spécialiste du Moyen-Orient, qui s’est récemment rendu dans la région, rapporte que tous les gouvernements là-bas sont convaincus que les Etats-Unis vont bientôt attaquer l’Iran. Ce qui est perverse et tragique, c’est que certains de ces gouvernements accueillent positivement la nouvelle, voyant justement que cette confrontation signerait la fin de l’existence des Etats-Unis.

Interrogé à ce sujet, Lyndon LaRouche a déclaré « Les Britanniques sont derrière tout ça ». Souvenez-vous qu’Hermann Goering était avec les britanniques et qu’Hitler était poussé par les britanniques.

Certains protagonistes en Iran, tout comme le vice-président américain Dick Cheney et sa femme, sont aussi instrumentalisés par les Britanniques. Les Britanniques sont les auteurs de la pièce, et même les personnes au Congrès qui devraient le savoir, se font avoir.

« C’est pour ça que j’insiste tant sur l’Histoire. Vous devez connaître les 3000 dernières années pour ne pas faire l’erreur de croire que les acteurs sur la scène sont les auteurs de la pièce. »

Contactez-nous !