Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Encore des baisses record pour l’économie américaine

La rédaction
visites
681

En dépit de tous les efforts des statisticiens pour enjoliver les chiffres, le département du Commerce a dû reconnaître le 31 octobre une contraction de 0,4 % du PIB américain au cours du troisième trimestre. Soit le pire résultat depuis le premier trimestre 1991. Et encore, il s’agit d’une « estimation préliminaire » qu’il faudra sans doute revoir à la baisse par la suite. L’investissement des sociétés dans l’équipement et les logiciels a chuté à un taux annuel de 11,8 % et les exportations de biens et de services ont baissé de 16,6 % pendant qu’on importait 15,2 % de moins.

L’Association des directeurs des achats américains (NAPM en anglais) a publié le 1er novembre son étude sur l’activité industrielle d’octobre, qui indique un déclin pendant 15 mois consécutifs. L’indice a chuté de 47 % en septembre à 39,8 % en octobre, soit le niveau le plus bas depuis février 1991. Aucun des 20 secteurs observés par la NAPM n’a fait état de la moindre croissance. Comme l’a souligné Norbert Ore, le président de la Commission des études de NAPM, « les déclins dans la production et les nouvelles commandes comptent parmi les plus importants de l’histoire de nos études, qui ont commencé en 1931. »

Les chiffres du département du Commerce, publiés le 2 novembre, font ressortir une baisse de 5,8 % des nouvelles commandes pour les biens manufacturés américains. En septembre, toujours selon le département du Commerce, les dépenses à la consommation ont baissé de 1,8 %, soit bien plus que ce que les analystes de Wall Street avaient prévu. C’est la chute la plus abrupte depuis 1987. Dans le bâtiment, les dépenses ont chuté en septembre pour le cinquième mois consécutif - la plus longue période de déclin depuis plus de 10 ans. L’indice de confiance des consommateurs publié par l’institut de recherche économique Conference Board est passé de 97 en septembre à 85,5 en octobre.

Le 2 novembre, le département du Travail a fait savoir que le taux de chômage américain officiel pour octobre atteignait 5,4 %, suite à la plus forte vague de licenciements depuis deux décennies. Pendant le seul mois d’octobre, 415 000 emplois ont été supprimés, record absolu depuis 1983. L’emploi dans les usines américaines a baissé pour le quinzième mois consécutif, avec 142 000 suppressions d’emploi rien qu’en octobre.

Contactez-nous !