Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Eneas Carneiro et le vote brésilien contre la mondialisation

La rédaction
visites
848

Les élections législatives et présidentielle du 6 octobre au Brésil ont provoqué un séisme politique dans le plus grand pays ibéro-américain. Par une majorité écrasante, 115 millions d’électeurs brésiliens ont voté contre la politique néolibérale imposée par le FMI (qui a conduit le pays au bord de l’effondrement), contre la mondialisation et contre l’abandon de la souveraineté nationale de leur pays. Une « révolution politique » est actuellement en marche, qui aura certainement des répercussions très bientôt en Asie et en Europe.

La surprise la plus significative a été la victoire écrasante du Dr Eneas Carneiro, du PRONA, qui s’est publiquement associé à Lyndon LaRouche. Carneiro s’était déjà présenté à trois reprises à l’élection présidentielle, obtenant 5 millions de voix (7,4%) en 1994. Cette fois-ci, candidat aux législatives, il a reçu presque 1,6 million de suffrages dans son propre Etat, lequel comprend la ville de Sao Paulo. Comme l’ont noté les médias brésiliens et le Corriere della Sera italien, ce résultat est sans précédent dans l’histoire brésilienne : jamais auparavant un candidat aux législatives n’avait remporté autant de voix. LaRouche a fait remarquer que ces 1,6 million de voix exprimaient non seulement un rejet de la politique de mondialisation, mais aussi un soutien à la création d’un nouveau système financier mondial basé sur un nouveau Bretton Woods.

Etant donné le mode de scrutin brésilien, le résultat d’Eneas Carneiro donne au PRONA six sièges de député, en plus de son propre siège. Autre signe de la vague antimondialisation, le Dr Havanir Nimtz, également du PRONA, a remporté un siège au parlement de l’Etat de Sao Paulo, avec près de 500 000 voix.

Docteur en médecine, mathématicien et physicien, le Dr Carneiro est l’un des grands cardiologues du Brésil. En 1989, il a fondé le PRONA (Parti pour la reconstruction de l’ordre national). Sa campagne était centrée sur le rejet de la politique néolibérale de mondialisation imposée par le FMI, ainsi que sur le programme de reconstruction et le nouveau Bretton Woods de LaRouche.

Rappelons qu’en juin dernier, le Dr Carneiro et Mme Nimtz avaient invité LaRouche et sa femme Helga Zepp-LaRouche à Sao Paulo, où le conseil municipal a déclaré LaRouche citoyen d’honneur de cette troisième plus grande ville au monde. A cette occasion, Carneiro avait qualifié LaRouche de « grand dirigeant politique », connaissant bien la philosophie, les mathématiques et la physique, et qui se soucie passionnément des « questions sociales, de la pauvreté et du destin de l’humanité ».

Contactez-nous !