Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Enthousiasme pour la science et la technologie au salon de Hanovre

La rédaction
visites
1304
commentaire

Le 23 avril, la plus grande exposition industrielle au monde, le Salon annuel de Hanovre, a été inaugurée par la chancelière Angela Merkel et le Premier ministre indien Manmohan Singh. L’Inde est en effet l’« invité spécial » cette année et quelque 300 entreprises indiennes y présentent leurs produits, notamment du secteur high-tech, y compris des composants pour le réacteur expérimental thermonucléaire international (ITER) de Cadarache, en France, ainsi que des technologies de laser et aérospatiales.

Singh a invité à nouveau l’industrie allemande à contribuer au programme de développement de l’infrastructure nationale indienne, dont les divers projets, précisa-t-il, s’élèvent à quelque 150 milliards de dollars. L’Allemagne serait un partenaire privilégié pour la construction de machines, la modernisation du rail et les systèmes énergétiques, dont la technologie nucléaire. A Hanovre, Mme Merkel et M. Singh ont convenu de la création d’un Forum énergétique germano-indien, où les experts de part et d’autre examineront les perspectives de projets énergétiques conjoints. Par ailleurs, un Conseil conjoint pour les techniques de pointe va être créé.

Contrairement aux années précédentes, 2006 se traduit par un plus grand optimisme technologique. A titre d’exemple : le président de l’Association de l’industrie électro-technique allemande, Edward Krubasik, a déclaré que « notre chance réside dans l’innovation, pas dans des salaires faibles. (...) Les emplois, la croissance et la propriété se développent uniquement par le biais du développement de nouvelles technologies. » Les projets de modernisation de l’infrastructure dont l’Europe a urgemment besoin se monteraient, d’après lui, à plusieurs centaines de milliards d’euros. Krubasik a également indiqué le rôle indispensable de l’Etat pour la réalisation de « visions » technologiques, comme l’approvisionnement électrique transcontinental ou des trains à lévitation magnétique reliant les grandes métropoles. Parmi les innovations allemandes présentées au Salon, mentionnons une variante du train à lévitation magnétique, le SupraTrans, destiné au système de transport urbain - technologie mise au point à Dresde. La plate-forme du Mouvement des droits civiques-Solidarité pour les élections de Berlin, en septembre prochain, prévoit le développement de cette technologie.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 août le monde
en devenir

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide