Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Eric de Keuleneer en défense de Glass-Steagall

La rédaction
visites
632
commentaires

15 avril 2011 (Nouvelle Solidarité) — Dans une interview exclusive accordée à Nouvelle Solidarité, l’économiste belge Eric de Keuleneer, professeur à la Solvay Business School de l’Université libre de Bruxelles (ULB), passe en revue un certain nombre de comportements peu acceptables qui caractérisent malheureusement la plupart des banques d’affaires aujourd’hui : abus de position dominante, désinformation, conflit d’intérêt gigantesque, fausse indépendance des analystes et des agences de notation, fusions et acquisitions abusives, rien n’échappe à son regard.

Pour le banquier hétérodoxe De Keuleneer, « Le système actuel, tel qu’il est caricaturé et déformé par la sphère financière, ne peut pas survivre ». A moins de rétablir un minimum d’honnêteté et de principes. Parmi ceux-là, celui d’une séparation entre les différents métiers de banque, telle qu’elle existait dans la loi originale Glass-Steagall de 1933 lui apparaît comme une première mesure de salut.

Pour lire l’ensemble de cet interview :
Eric de Keuleneer : « Il faut au moins un "double Glass-Steagall" »

Voir les 3 commentaires

  • edith • 17/04/2011 - 17:37

    Très bonne analyse,mais en fait c’est un Glass-Steagall au carré qui s’impose à la raison. Nous ne pouvons pas soutenir le fait que la Banque de France soit gérée par des personnes qui appartiennent toutes à des lobbies etrangers, il en va de même pour le trésor public avec par ex Mr Fischer de chez Black Roch, ancien sous directeur du trésor americain ainsi que Mr Ny Koh Sing directeur général de Government of Singapour Investment Corp singapour paradis fiscal britannique. La fin de commentaire de l’interviewé conforte ,selon une brève du point.fr ,que le pillage en Asie et surtout en Chine où il y a beaucoup d’épargne,est à l’oeuvre. Je crois que si nous ne les arrêtons pas en commençant par la france avec Jacques, nous aurons une guerre avant la fin de l’année. Les gens vont ils accepter de perdre leur argent sans chercher à se venger ?

    • Ferdinand Cantwell • 17/04/2011 - 18:28

      "Les gens vont ils accepter de perdre leur argent sans chercher à se venger ?"

      Peut-être vos propos ont-ils dépassé votre pensée ?

      Dans le cas contraire, à quoi cela a-t-il contribué à améliorer le sort de l’humanité que de tondre les collabos à la Libération ?

    • Jean • 18/04/2011 - 01:19

      Ce fût un moyen de les punir et montrer traîtres et lâches au grand jour. A priori, ça n’a pas servit de leçons.
      Ceci étant dit, nous attendons vos solutions. Si toutefois vous avez quelques idées.
      Autrement, si nous devons tout laissez faire sans jamais montrez les coupables, alors bienvenu au royaume de perfide et fourbe.
      Nul doute que dans ce royaume, la vie n’y a pas sa place, pas plus que la civilisation.
      Toutefois, les forces vives de ce pays ont plus d’avenir en Chine, ou le mot respect a encore une signification réelle au sein de la population.
      Au plaisir !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 22 juillet le monde
en devenir

Don rapide