Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Espace : quand Die Linke et les Verts allemands marchent sur la tête

La rédaction
visites
1667
commentaire

Le 21 juillet 1969, l’homme a marché sur la lune. Depuis lors, certains Verts et représentants de la gauche, tout en se prétendant écologistes, semblent marcher sur la tête…

C’est ce qui ressort des dernières déclarations des Verts allemands et des responsables du Linkspartei (parti de gauche) outre-Rhin, rapportées le 17 juillet par le quotidien berlinois Tageszeitung.

Quelques jours avant l’anniversaire historique de l’alunissage, où tant d’hommes s’étaient rappelés qu’une belle et noble mission pouvait unir l’humanité, le docteur Petra Sitte, la députée de Die Linke (en charge du dossier de la recherche), affirmait que « bien que nous ayons été, nous étions plein d’admiration pour Gagarine, Jähn ou Armstrong, Die Linke désapprouve totalement les missions habitées dans l’espace »

Peter Hettlich, le député Vert de la Saxonie, ne dit pas autre chose.

En réponse à la décision allemande d’envoyer une sonde en orbite lunaire pour cartographier l’ensemble de la surface de la Lune en vue de missions ultérieures, Hettlich a répondu que « les missions habitées dans l’espace, dans leur forme actuelle, sont un cul-de-sac sans espoir. L’avenir est aux missions non habitées. La chose la plus importante que l’homme a pu découvrir en marchant sur la Lune, c’est que des missions de ce genre n’apportent pas grand-chose au progrès technologique. La station spatiale internationale (ISS) est un puits sans fonds qui ne génère que très peu d’output scientifique. (...) Même s’il existe des minérais d’une grande valeur sur la lune, je trouve leur exploitation et leur emploi d’une absurdité totale (...) On a déjà assez de problèmes sur la Terre ».

Quarante ans de propagande en faveur de la croissance zéro et contre tout concept prométhéen de l’homme ont malheureusement laminé les esprits. C’est une des raisons expliquant la difficulté d’organiser un sursaut capable de nous sortir de la crise « par le haut ».

Pour sa part, Helga Zepp-LaRouche, candidate du Büso à la chancellerie, a présenté, lors d’une conférence transmise par internet le 21 août, un programme s’inspirant précisément de l’optimisme de l’époque Apollo.

En effet, après une mise en faillite ordonnée du système monétaire actuel, un nouveau système de crédit pourra libérer les investissements nécessaires dans l’agriculture, l’industrie et la recherche. La relance d’un ambitieux programme en faveur des technologies nucléaires de quatrième génération (réacteurs de haute température) et de missions habitées dans le cadre d’un programme Lune-Mars seront alors d’excellents « moteurs » pour l’économie physique et l’éducation des terriens.

Dossier :
L’espace, engagement politique fondamental

Helga Zepp-LaRouche : refaisons de l’Allemagne le pays des poètes et des penseurs !

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide