www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Est-ce que Cheney a donné l’ordre à Israël d’attaquer la Syrie ou l’Iran ?

La rédaction
1594 visites

20 septembre 2007 (LPAC) - Le leader de l’opposition israélienne Benjamin « Bibi » Netanyahu, qui est aussi l’homme du vice président américain Dick Cheney, a déclaré à la télévision israélienne avoir participé aux cotés du Premier ministre Ehud Olmert à la décision de lancer une attaque aérienne contre la Syrie.

Netanyahu a déclaré sur Channel 1 TV « J’y ai participé depuis le début, et j’y ai accordé mon soutien, mais c’est encore trop tôt pour en parler. » Puis il a ajouté « Quand un Premier ministre fait quelque chose qui est important à mes yeux et nécessaire pour la sécurité d’Israël, je lui apporte mon soutien. J’ai été un partenaire dans cette opération depuis le début et je lui apporte mon soutien ». Il a affirmé avoir personnellement félicité Ehud Olmert.

Admettre ainsi son implication dans les décisions militaires rappelle le rôle qu’il a joué en juillet 2006 lorsque Israël a lancé une attaque massive contre le Liban. A l’époque, Netanyahu avait rencontré Dick Cheney à huis clos, quelques semaines avant que la guerre soit déclenchée. Aujourd’hui, la polémique a éclaté sur la version officiel du survol de la Syrie par les F15 israéliens début septembre, puisqu’il semblerait que d’après leur plan de vol, ces chasseurs devaient déterminer un couloir aérien permettant d’aller frapper l’Iran depuis Israël, un scénario tout à fait conforme aux rêves de Cheney.

La déclaration de Netanyahu sur sa co-responsabilité dans l’affaire a déclenché de très vives réactions en Israël, où beaucoup considèrent irresponsable cette attitude. Des proches d’Ehud Olmert ont confié au quotidien Ha’aretz que « les écarts de Bibi frôlent l’irresponsabilité national ».

Pendant ce temps là, Tsahal mène des exercices militaires de grande ampleur sur le plateau du Golan occupé.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet