Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Etats-Unis : 1,5 million de chômeurs menacés de perdre leurs allocations

La rédaction
visites
1666

2 août 2009 (Nouvelle Solidarité) – En dépit du fait qu’à l’heure actuelle seulement un tiers des chômeurs étasuniens touchent une quelconque indemnisation de chômage, ce « privilège » risque rapidement de disparaître.

Sur les 9 millions de chômeurs touchant à ce jour une indemnisation, 540000 auront épuisé leurs droits fin septembre et leur nombre triplera d’ici la fin de l’année, d’après le National Employment Law Project, une organisation non gouvernementale. Pour un grand nombre d’entre eux, cette allocation reste le dernier rempart contre la perte de leur logement et les empêche de tomber dans l’indigence.

Grâce aux prolongations des périodes d’indemnisations adoptées d’urgence par le Congrès, ceux qui ont perdu leur emploi peuvent toucher jusqu’à 300 dollars par semaine pendant une durée maximale de 79 semaines dans 24 Etats et pendant 46 à 72 semaines dans d’autres en fonction des taux de chômage par Etat.

Le représentant démocrate de Washington Jim McDermott a annoncé qu’il présentera une loi dès septembre pour prolonger la couverture chômage de treize semaines supplémentaires dans les Etats où le taux de chômage dépasse les 9%. « Les élus vont rapidement se rallier à ma proposition quand ils seront inondés d’appels désespérés provenant de leurs électeurs » disait-il.

Vidéo : Les solutions de Lyndon LaRouche à la crise (webcast du 1 août)

Contactez-nous !