Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Etats-Unis : la dynamique en faveur de la destitution de Cheney

La rédaction
visites
578

Alors que la procédure de destitution du vice-président Dick Cheney et de sa marionnette, le président George W. Bush, reste bloquée au Congrès américain, en dépit de la masse de preuves accablantes dont il dispose, des initiatives intéressantes ont été prises en ce sens au niveau des Etats. En effet, en vertu des règles de la Chambre des représentants, une mise en examen peut être enclenchée soit à la demande de la Commission judiciaire de la Chambre (la pratique habituelle), soit suite à des accusations transmises par un parlement d’Etat.

L’initiative la plus avancée en 2007 est celle du Nouveau Mexique, où les sénateurs d’Etat Gerald Ortiz y Pino et John Grubesic font campagne pour la Résolution 5, affirmant que Bush et Cheney méritent tous deux la destitution et demandant aux législateurs d’envoyer une pétition à la Chambre fédérale pour qu’elle ouvre une procédure de destitution à leur encontre. Ce texte a déjà été adopté par trois commissions du Sénat, dont la Commission judiciaire le 7 mars. Il devrait être présenté bientôt à l’ensemble du Sénat, et probablement adopté.

Par ailleurs, au Sénat de l’Etat de Washington, le sénateur Eric Oering a déposé une résolution appelant le Congrès à enquêter sur une éventuelle destitution de Bush et Cheney. Bien que ce texte ait été largement répercuté et commenté dans les médias et que 800 citoyens aient assisté à une audition sur ce thème dans la capitale, tout progrès semble bloqué à cause des pressions exercées par le parlement de l’Etat, à majorité démocrate.

Dans le Vermont, des militants organisent des meetings publics à travers tout le pays, faisant adopter des résolutions en faveur de la destitution afin de faire pression sur les élus de l’Etat. Le Vermont a été à l’avant-garde de ces initiatives en 2006.

Les motifs de mise en examen mis en avant dans les résolutions du Nouveau Mexique et de l’Etat de Washington sont similaires et peuvent se résumer en quatre points : 1) conspiration pour léser les Etats-Unis d’Amérique en trompant intentionnellement le public et le Congrès afin de justifier une guerre contre l’Irak ; 2) violation par Bush de la loi relative à la surveillance électronique de civils américains ; 3) conspiration par Cheney et Bush pour autoriser la torture, en violation explicite des lois américaines ; 4) actions commises par Bush et Cheney en vue de priver des citoyens américains de leurs droits constitutionnels en les désignant comme « combattants ennemis ».

Contactez-nous !