www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Etats-Unis : la plus forte chute des rentrées fiscales depuis 1932

La rédaction
2493 visites | 2 commentaires

7 août 2009 (LPAC) – Une nouvelle analyse des recettes fiscales américaines indique qu’on s’oriente vers une baisse historique de 18% pour l’année fiscale qui se clôture le 30 septembre.

« La plus forte chute des rentrées fiscales depuis 1932 », titre une dépêche d’Associated Press écrit par Stephen Ohlemacher depuis Washington et fondée sur les données disponibles des trois premiers trimestres de l’année fiscale allant du 1er octobre au 1er juin.

Trois éléments sont précisés dans cette dépêche :

  • L’impôt sur le revenu sera en baisse de 22%.
  • Les recettes de l’impôt sur les sociétés seront en baisse de 57%.
  • Les cotisations aux régimes sociaux seront moins élevées que l’année précédente, un phénomène constaté une seule fois depuis 1940. Les rentrées fiscales pour Medicare sont également à revoir à la baisse, situation tout aussi hors normes.

L’historique des données d’AP remonte à 1913, année où fut créée la Réserve fédérale et avec elle, l’impôt fédéral sur le revenu. La chute spectaculaire actuelle est la plus forte depuis 1932.

Ces données « empiriques » ne font que donner plus de poids aux arguments de Lyndon LaRouche en faveur d’une réorganisation complète, via une procédure de faillite ordonnée, de tout le système.

Lors de sa conférence du 1er août, retransmise par Internet, LaRouche a examiné l’évolution actuelle des finances du monde et des Etats américains en quasi-faillite : « Le point d’inflexion qui définit la situation économique américaine et mondiale actuelle se situe entre le 2 et le 10 octobre de cette année. A ce moment, les Etats-Unis, déjà désespérément en banqueroute, se seront entièrement effondrés politiquement, et seront en cours de désintégration — bien que cela puisse démarrer avant, par exemple au cours du mois d’août… »

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 2 commentaires

Vos commentaires

  • Le 14 août 2009 à 14:43
    par antoine

    Hum

    Si je comprends bien cette prochaine crise sera pire que la précédente, et pourrait réellement signifier la fin de ce système.
    Il sont très peu nombreux les économistes et journalistes à nous parler de ceci, par contre on nous assomme avec la grippe H1N1, pour justement qu’on ne s’occupe pas des vrais problèmes.
    Vaccinons-les, rendons-les malades, ainsi ils ne s’en prendront pas à nous quand tout s’écroulera ?
    Hypothèse....
    Oui je sais c’est tordu...

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2009 à 10:46
    par petite souris

    Si un salarié a une baisse de son salaire de 18%, que fait-il ?

    Si une entreprise a une baisse de son activité-revenu de 57%, que fait-elle ?

    Obama et les autres dirigeants des G8, G20 etc..., doivent réfléchir avec un bon sens bien terre à terre, juste celui qu’ils ont oublié pour "arriver" là où ils sont, et en plus écouter leurs aînés, et ceux qui ont des idées différentes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet