www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Etats américains : la faillite s’accélère

La rédaction
3400 visites | 5 commentaires

18 août 2009 (Nouvelle Solidarité) —Plus de la moitié des Etats sont déjà dans le rouge, « moins d’un mois après le début de l’exercice budgétaire, le 1er juillet dernier », déclarait stateline.org, un site du Pew Center, qui hier, publiait son audit annuel sur chacun des 50 Etats américains.

Dans ces conditions les situations de crise se multiplient à travers le pays, ainsi que les appels à l’aide et les sessions extraordinaires des parlements concernés.

Par exemple, le 11 août au Nevada, dans un contexte où les recettes fiscales provenant du jeu ont plongé de 27%, le gouverneur Jim Gibbons, a déclaré : « Si nous en arrivons au point où l’on ne pourra plus procéder à des ajustements (...), nous devrons envisager une nouvelle session extraordinaire et solliciter de nouveau l’aide du corps législatif. »

Pour sa part, le gouverneur du Maryland, Martin O’Malley, doit définir d’ici septembre, en raison de la rentrée parlementaire, comment économiser 700 millions de dollars dans son « Nouveau Budget ». Il n’a pour le moment trouvé que 250 millions de dollars, et il confesse à l’Association des comtés du Maryland, que la perspective de devoir trouver 470 millions de dollars d’économie supplémentaires, l’empêche de dormir.

Dans trois Etats, il s’avère impossible de présenter un budgèt en règle pour l’année fiscale 2010, en raison de l’énormité de l’écart entre les recettes et les dépenses. Il s’agit de la Pennsylvanie, du Connecticut et de l’Arizona.

Certains think-tanks prévoient une baisse des recettes de 215 à 270 milliards de dollars pour l’ensemble des Etats. Et cela, rien qu’en se basant sur une projection linéaire des données, alors que le fait que nous vivons dans une situation d’écroulement généralisé risque encore d’agraver la situation.

D’après l’étude de stateline.org, les coupes budgétaires déjà effectuées montrent que :

  • 35 Etats ont choisi de sacrifier l’enseignement supérieur ;
  • 26 Etats dépensent moins pour ses prisons, et 7 d’entre eux vont même jusqu’à en fermer certaines ;
  • 17 Etats ont obligé des fonctionnaires à partir, sans préavis ni indemnisation ; en tout, cela concerne environ 850 000 personnes ;
  • 4 Etats ont demandé aux patients de Medicare de prendre davantage eux-mêmes en charge leurs dépenses.
  • 8 Etats arrêtent d’assurer les soins Medicaid facultatifs, tels les soins dentaires.

Mais c’est bien pire que ça. Pour pouvoir adopter leurs nouveaux budgets 2010, toujours en déséquilibre, 15 Etats ont procédé à des coupes supplémentaires dans les services Medicaid. « 40 000 pauvres de l’Etat de Washington se voient privés d’une quelconque prise en charge, et au Minnesota, 29 500 adultes pauvres perdent leur couverture suite à l’arrêt d’un dispositif à l’intention des personnes ne répondant pas aux critères de Medicaid », affirme le rapport. Il s’agit de personnes défavorisées, ne pouvant prétendre à une aide vieillesse, sans enfants, et également de personnes gagnant un tout petit peu plus que le plafond des revenus prévu par Medicaid. Ainsi, ces gens sont maintenant condamnés à devoir se débrouiller par eux-mêmes.

Seul l’adoption immédiate du projet de loi Homeowners And Bank Protection Act (HBPA) proposé par Lyndon Larouche, et les procédures d’urgence associées, permettraient d’arrêter le processus d’effondrement en cours.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 5 commentaires

Vos commentaires

  • Le 20 août 2009 à 17:27
    par petite souris

    Ces chiffres et cette situation sont réellement affolants. Le peuple, lui, sait ce qui l’attend.

    Mais qui, à part Lyndon La Rouche, va réagir intelligemment ?

    .........et combien de victimes d’ici là ?

    • Le 21 août 2009 à 02:41
      par Alban

      "En 2008,dans le monde, les budgets militaires ont absorbé environ 1,5 billion de dollars.
      Les budgets de la défense des États-Unis se sont montés à eux seuls à 607 milliards, soit 42% des dépenses militaires du monde" ...

      Chiffre proprement hallucinants. Pour quel résultat ?
      Un empire de la mort d’ Irak à l’ Afghanistan en passant par le Pakistan, le Honduras avec le dernier coup d’ Etat en date, en Amérique Latine avec l’aval discret de la CIA et de l’armée des Etats-Unis.
      Qui pourrait croire cependant que le président OBAMA n’était pas au courant de ce coup d’État et de ce qui se tramait dans son ultime près carré d’ Amérique centrale tandis que les anciens présidents des USA avaient implanté au XX ° siècle sur tout le continent des dictatures, plus sanguinaires les unes que les autres ?

      A propos des pénuries et de la faillite de 48 Etats sur 50, n’ y aurait -il pas quelques économies à faire plutôt de ce côté là ? Du côté des dépenses militaires qui, pour se pérenniser, oblige à faire la guerre à des peuples pacifiques ou riches en matières premières et à relancer toujours plus de nouveaux conflits pour faire marcher à plein régime le lobby militaro-industriel ?

    • Le 23 août 2009 à 18:34
      par Fern

      petite souris

      Monsieur LaRouche peut "proposer" et quelques uns de son avis, mais les Bilderberg (maîtres du monde) vont tout "ignorer" parce qu’is veulent détruire une grande partie de la population en se servant de différentes méthodes : famine, maladie, vaccins et probablement une 3ième guerre mondiale atomique.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2009 à 06:28
    par pic et puce

    Et pendant ce temps, les médias français nous disent que tout s’arrange aux Usa et que la crise est presque finie. Cela rappelle les journaux français en Mai 1940 qui annonçaient nos éclatantes victoires alors que les armées nazies étaient presque aux portes de Paris. Et bien cette fois, c’est le chaos économique qui se trouve à nos portes. Nos banquiers, nos politiciens nous mentent, peut-être parce qu’ils veulent en plus monter dans les derniers cannots de sauvetage qui seront bien illusoires, lorsque leur or se transformera en sable du désert.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2009 à 02:43
    par Alban

    Sans compter les 7 bases militaires implantées dernièrement en Colombie et les millions de dollars versés à cet État Narco-fasciste.
    Dans quel but ? Étendre de nouveaux conflits ? Propager encore la haine et la destruction ? Mais quand donc le peuple américain comprendra que son administration extermine aux quatre coins de la planète et n ’ hésitera pas à sacrifier son peuple pour conserver une hégémonie planétaire mise en défaut partout sur le globe ? Certains militaires d’ Irak rentrent au pays et seront attachés à maintenir l’ordre dans les rues ? Vers quel destin dramatique se profile le peuple américain ?
    Pourquoi ne peut -il rien enrayer ? Décidément, rien ne change aux pays des cow-boys psychopathes. La guerre, la guerre et la guerre.
    Pour quel horizon nouveau sinon celui de la guerre encore et encore ?
    Pauvre pays qui s’imaginait gouverner le monde avec des cauchemars au goût de sang.
    Combien de peuples les USA, auront-ils voulu soumettre ? Combien de peuples ont -ils souffert de la toute-puissance Etatsunienne ? Et combien d’autres encore vont en pâtir ?
    Les américains du nord doivent reprendre leur destin en main et se préparer à résister. Demain ce sont eux qui seront traités de " terroristes " par les administrations corporatistes.
    Il est temps de se réveiller d’un trop long sommeil a-politique. Le réveil n’en sera que plus douloureux mais au moins pourra t-il peut-être sauver.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet