Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Eurocrise : « La France est un hôtel » ! Et l’Irlande c’est une maison close ?

La rédaction
visites
1154
commentaires

22 novembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Alors que l’empire financier basé à la City de Londres vient d’annexer l’Irlande (après la Grèce) et que les cerveaux français appellent à la fin des Etats-Nations souverains d’Europe, la fin de la souveraineté des peuples est avant tout une opération culturelle :

« Je ne suis pas un citoyen et je ne veux pas le devenir. Le devoir par rapport à son pays ça n’existe pas, il faut le dire aux gens, aucun. On est des individus. Je ne me sens aucun devoir à l’égard de la France. Pour moi, elle est un hôtel, rien de plus. »

Cette déclaration est celle de Michel Houellebecq, après qu’il eut reçu, le 5 novembre, le prix Goncourt pour son dernier livre, déjà vendu à 300 000 exemplaires et qui va être publié dans 30 pays (cocorico pour la « pensée » française !). Si l’auteur ne mérite même pas d’être haï, chacun d’entre nous doit toutefois se demander pourquoi une telle philosophie de la soumission peut être prônée sans honte. Menons un « Jihad al-nafs » (combat intérieur) pour reconquérir la culture scientifique et artistique qui a été arrachée aux peuples pour les abrutir et les empêcher de penser par soi-même.


VIDEO : Sauver les nations, Mettre en faillite les spéculateurs - Intervention de J.Cheminade


Voir les 3 commentaires

  • petite souris • 22/11/2010 - 22:44

    « Je ne suis pas un citoyen et je ne veux pas le devenir. Le devoir par rapport à son pays ça n’existe pas, il faut le dire aux gens, aucun. On est des individus. Je ne me sens aucun devoir à l’égard de la France. Pour moi, elle est un hôtel, rien de plus. »

    Le prix Goncourt a été donné à cet écrivain français pour que cette phrase soit dite, commentée et publiée partout ?

    Quelle infamie ! Quelle honte ! et en plus il va gagner des sous ! Il est bien de son temps !

    Le modernisme est un système de complaisance. La liberté est un système de déférence. La liberté est un système de courage. La liberté est la vertu du pauvre.
    Charles Péguy

    • guise • 23/11/2010 - 22:23

      Merci Ptite souris

      Citer Peguy sans censure sur S+P ! bravo.

      Tentons Maurras ! Allez S+P encore un petit effort !

    • UN chouka • 25/11/2010 - 14:15

      Non, au conraire, cette phrase a mon avis, marque le reniement a tout ce qui fut la "soupe populaire "de la docile viande hachée ?
      Ne nous voyons nous pas trahis et bèrnés avec ces misérable doctrine pourrisantes ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide