Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Eurocrise : les peuples ? On s’en TARP !

La rédaction
visites
1879
commentaires

13 mai 2010 (Nouvelle Solidarité) – Avec ses 860 milliards d’euros pour renflouer le système financier, l’Europe vient de battre le triste record du Plan TARP de George Bush. Aux 500 milliards d’euros gagés sur les pays européens, s’ajoutent 250 milliards du FMI, plus les 110 milliards du plan d’aide à la Grèce, soit 1100 milliards si l’on compte en dollars, contre seulement 700 milliards pour le plan TARP. Et c’est sans compter les injections massives entreprises par la BCE pour sauver les banques de la faillite. Conçu dans la panique, ce plan de renflouement est une gigantesque escroquerie condamnant l’Europe, comme le Traité de Versailles condamna l’Allemagne de Weimar, à une dépression hyperinflationniste assassine.

Conçu lors d’une nuit blanche à Bruxelles, le plan européen est un montage fou dont la plus grosse part sera confiée à une structure privée dénommée « Special Purpose Vehicle » (SPV), un outil bien connu dans le domaine de la titrisation. « Les 440 milliards seront empruntés par le SPV, un instrument de droit privé créé spécialement pour l’occasion, grâce à des garanties des pays participants. Cette institution a déjà fait ses preuves, l’exécutif communautaire en utilisant un, installé au Luxembourg, dans le domaine du capital-risque », expliquent Les Echos. Comme pour le plan d’aide à la Grèce, l’essentiel de cette somme servira à payer directement les grandes banques privées auprès desquelles les Etats se sont endettés.

En plus de ce plan, la Banque centrale européenne du bien nommé Jean Claude Trichet va alimenter massivement les marchés en liquidités. En effet, ces dernières semaines, le marché interbancaire s’est quasiment asséché, les banques refusant de se prêter les unes aux autres par craintes de faillites. Selon le Financial Times de Londres, les 47 principaux groupes bancaires européens se sont réunis pour exiger que la BCE agisse en « prêteur de dernier ressort ». La BCE, qui a toujours brandi son indépendance consacrée par l’article 104 du Traité de Maastricht pour ne pas avoir à financer les Etats, s’est pliée à leur demande : Elle achètera donc les instruments de la dette des Etats européens, non pas à eux directement, mais aux banques qui voudront s’en débarrasser ! La BCE acceptera également de fournir des liquidités en échanges des titres de la dette grecque, quelque soit leur notation, c’est-à-dire même si ceux-ci avaient le statut officiel d’obligation poubelle.

Pour assurer l’afflux monétaire vers le système bancaire, la BCE a également appelé la Réserve fédérale (Fed) à l’aide pour qu’elle lui ouvre, ainsi qu’à la Banque d’Angleterre et à la Banque de Suisse, un ligne de crédit en dollars. La Fed va donc directement renflouer les banques européennes par peur de l’explosion du système financier international. Barack Obama, son secrétaire au Trésor Tim Geithner et son conseiller économique Larry Summers, se sont joints à Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Khan pour presser l’Europe d’adopter ce plan de renflouement. Le Président américain a également insisté pour que l’Europe adopte un programme d’austérité massive censé rassurer les marchés. Ainsi, selon l’AFP, c’est suite à un coup de téléphone du Président américain mardi dernier que le Premier ministre espagnol Zappatero a finalement annoncé un second plan de rigueur.

Comme l’a dit Jacques Cheminade hier sur Beur FM, c’est un « système de cupidité » qui se fait « hara-kiri ». L’impuissance de nos dirigeants ne peut pas servir d’alibi à la résignation. C’est aux individus les plus hardis parmi les peuples victimes d’indiquer la direction vers la sortie de secours.


Notre plan anti-crise :
LE GLASS-STEAGALL GLOBAL ET LE PRECEDENT FRANCAIS


Voir les 4 commentaires

  • Elie • 14/05/2010 - 07:32

    Concernant la Grèce, nos dirigeants ont voulu faire un exemple pour obliger les peuples à accepter l’inacceptable. En grece, tout le monde est responsable, des plus hauts dirigeants de l’état jusqu’au plus petit fonctionnaire. Je dis bien "TOUT LE MONDE". Pour vivre largement au dessus de ses moyens, les gouvernements grecs ont emprunté à tout va avec la complicité du peuple. IL NE FALLAIT PAS LE FAIRE, MAIS CA ARRANGEAIT TELLEMENT TOUT LE MONDE QUE TOUT LE MONDE A FERME LES YEUX. Cet argent a été emprunté aux banques ? Donc il faut le rembourser aux banques ou alors il ne fallait pas emprunter pour jouer les nouveaux riches. Les banquiers ne sont pas les principaux responsables, ce sont même les derniers responsables, même s’ils sont complices malgré tout. On ne peut pas vivre à crédit toute sa vie, c’est une leçon pour les générations futures, mais malheureusement ce sont elles qui paieront les fautes de leurs parents. ET CA C’EST VALABLE POUR TOUTE L’EUROPE.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 14/05/2010 - 01:06

    Vraiment, oui, on s’en fiche de tous ces chiffres ! Pardon de ces sommes d’argent qui viennent d’on ne sait où pour faire on ne sait quoi pour n’importe quel pays ....

    Et puis tous ces gens qui s’appellent se congratulent se conseillent, s’organisent ....

    C’est un vrai jeu de monopoly qui n’arrive pas à se terminer vous savez et comme il se fait tard, il faut bien un gagnant, alors on commence à tricher un peu beaucoup on magouille, on maquille les règles, on s’arrange....

    Et puis on range le jeu et on se dit à la prochaine fois.

    Seulement, ici et maintenant c’est pour de vrai.

    Il y a des pays et des vrais gens.

    ... et les joueurs commencent à perdre pied, à s’affoller, c’est déjà trop tard... bientôt ils vont quitter le navire de gré ou de force, mais avant de partir, ils vont nous faire payer très cher le fait de les avoir démasquer.

    Répondre à ce message

  • Philippe Guillet • 13/05/2010 - 17:14

    C’est complètement fou ! les chaines télé font diversion ; entre le festival de Cannes ,Domenech et son coup de bluff Toni Musulin , il y a de quoi faire un bel écran de fumée !!! quant à la perfide Albion , elle n’a que ce qu’elle mérite ! Trop d’état nuit . à force de se mettre sous perfusion des créateurs de richesse et de les vider de toute leur substance,l’état Français se retrouve en faillite . tout individu responsable et créateur de richesse ou de valeur n’a nullement besoin d’état , de religion ou de médias comme coach. l’état se sert des médias pour inventer des non sequitur et la pilule afghane passe très bien ... on plane !!!

    • arcane • 13/05/2010 - 21:01

      Pendant ce temps les deputés europeens se font des retraites à 9000euros par moi , partent à 50 ans et ne payent pas d’impots. La Roumanie dont personne ne parle, pays qui n’a connu que la pauvreté depuis des dizaines d’années, vient elle aussi de passé à l’austérité d’un cran. Le Japon vient de mettre l’equivalnet 20 milliards de dollard pour honorer des bon du tresors venants à therme. L’agence de notation Moodie, vient de recevoir un papier bleu du gendarme de wallsreet la sec et risque je dis risque d’avoir des probleme juridique car elle arait negocier ses notations avec une autre agence dont j’ai oublié le nom. Les anglais veulent taxer les jardins des particuliers, bref l’explosion finale n’est pas loin.
      Wallsteet viol ses propres regles et a décider ne plus repercuter en temps reel les baisses de la bourse .
      La liste est encore longue et ses signes nous montre que le temps de ce systeme touche à sa fin.
      Un saut quantique de la conscience humaine est plus que necessaire

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide