Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Extrait d’un discours de Franklin D. Roosevelt, 1933

La rédaction
visites
1288

30 août 2007 (Archives) - « A l’occasion d’une Convention nationale démocrate à Chicago, en 1932, j’étais à Albany avec ma famille et quelques amis. Alors que je n’avais pas encore été nominé candidat pour les Démocrates, mon nom était déjà en tête parmi les pré-candidats. Comme je voulais, si j’étais nominé, faire immédiatement un discours à la Convention nationale pour vite lancer la campagne présidentielle, nous avons parlé de ce que je devais dire dans un tel discours. De cette discussion et de notre désir d’incarner les besoins immédiats de la nation, nous est venu l’expression « New Deal », qui a ensuite été utilisée pour la première fois dans ce discours, puis qui est très pertinemment devenue l’expression commune pour parler des principaux objectifs de l’Administration.

Le mot « Deal » signifiait que le gouvernement lui-même allait passer à l’action pour atteindre ses objectifs avoués, plutôt que de rester là à attendre que les lois de l’économie fassent ça toutes seules. Le mot « New » impliquait qu’un nouvel ordre des choses, fait pour bénéficier aux masses de nos fermiers, travailleurs, commerçants et hommes d’affaires, remplacerait l’ordre ancien de privilèges spéciaux dans une nation qui était absolument indignée de voir certaines dérogations exister encore.

Le New Deal avait été établi comme expression moderne d’idéaux mis en avant cent cinquante ans plus tôt dans le Préambule de la Constitution des Etats-Unis - « Une union plus parfaite, la justice, la tranquillité domestique, la défense commune, le bien-être général, la bénédiction de la liberté pour nous-mêmes et pour notre postérité ».

Mais nous ne pouvions nous contenter de l’espoir que ces idéaux se réalisent. Nous voulions utiliser les outils et le pouvoir du Gouvernement afin de nous battre pour eux. »

Contactez-nous !