Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Face à l’impuissance d’Obama, des députés démocrates veulent rétablir Glass-Steagall !

La rédaction
visites
1019
commentaires

11 septembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Selon des sources proches de la direction du Parti démocrate américain, contactées par nos camarades du Comité d’action politique de Lyndon LaRouche, plusieurs dizaines de députés envisagent de rétablir la loi Glass-Steagall de Roosevelt dans les prochaines semaines, ce qui aurait pour conséquence de démanteler le monopole bancaire de Wall Street et de remettre le crédit sous contrôle public.

Cette soudaine motivation s’explique par deux facteurs : d’abord, l’économie américaine est au bord de la rupture, mais surtout, ce groupe de démocrate veut tout faire pour se démarquer, avant les élections de novembre, d’un président Obama de plus en plus impopulaire et largué. Certains de ces députés ont déjà introduits des résolutions Glass-Steagall mais elles sont bloquées depuis des mois par la Commission bancaire dirigée par leur collègue Barney Frank, alias la catin de Wall Street. Notons que c’est une chance pour eux, puisque Frank vient de perdre l’ascendant face à la démocrate larouchiste Rachel Brown dans la campagne qui devait le voir réélu dans un fauteuil ; au cœur du débat se trouve toutes ses malversations depuis 1999 pour protéger et servir Wall Street, et couler Glass-Steagall. [1]

Ce groupe de députés démocrate envisage donc une rupture nette et ouverte avec la Maison Blanche qu’ils jugent définitivement trop proche du secrétaire au Trésor corrompu Tim Geithner. A la veille de se présenter devant les électeurs américains (qui sont favorables à 80% à Glass-Steagall), ils ont enfin compris qu’il ne fallait rien espérer d’Obama. Si leur politique devrait inclure plusieurs volet, l’opportunité de réintroduire le Glass-Steagall est âprement discutée car le Président, via sa clique de conseillers, ne manquerait pas de s’y opposer ouvertement. En tout cas, ils devront agir durant la session parlementaire de 3 semaines qui s’ouvre lundi prochain, la dernière avant les élections.

Mais au delà de l’agenda de ces parlementaires, c’est bien la désintégration courante du système économique qui exige une action urgente. « Glass-Steagall est une étape décisive, a déclaré mercredi Lyndon LaRouche. C’est la première étape requise pour pouvoir lancer l’investissement dans un programme massif d’infrastructure comme NAWAPA, et en finir avec 40 années de désintégration. De surcroît, le rétablissement de Glass-Steagall en septembre aura l’avantage de faire sortir Obama de ses gonds et de la Maison Blanche dans la foulée. »


Lire aussi :



[1voir le documentaire The takedown of Glass-Steagall

Voir les 3 commentaires

  • populasse • 11/09/2010 - 14:44

    En quoi séparer les activités de dépôts (sans risque à sécuriser) et d’investissement (avec risque à laisser couler) permettent de "contrôler le crédit" ?

    • Bertrand Buisson • 11/09/2010 - 19:55

      Glass-Steagall ne se restreint pas à l’aspect technique de séparation ; d’un point de vue de principe il redonne primauté à LA LOI dans le domaine de la banque et du crédit. Virez les spéculateurs du système, c’est pas pour faire méchant, mais pour libérer les forces du crédit à l’économie. Glass-Steagall ouvre la porte à une politique de crédit dirigé vers l’infrastructure et l’industrie.

      Voir l’excellente vidéo en anglais sur Glass Steagall :
      http://www.larouchepac.com/gsfilm

      et l’article sur le Glass-Steagall français :
      http://www.solidariteetprogres.org/article6594.html

    Répondre à ce message

  • petite souris • 11/09/2010 - 16:50

    Tous mes voeux encourageants à tous ces députés qui envisagent de rétablir la loi Glass-Steagall de Roosevelt dans les prochaines semaines, ce qui aurait pour conséquence de démanteler le monopole bancaire de Wall Street et de remettre le crédit sous contrôle public.

    Qu’ils réussissent dans leur entreprise !

    Quel bel exemple à suivre ici en France et dans les autres pays d’europe !

    Le débat sera enfin sur la place publique à moins que l’UMP achète le mot Glass-Steagall à Google comme il a acheté récemment le mot "perquisition" !!!...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide