www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Face au krach : reprise de la méthode Coué et pénurie de révolutionnaires

La rédaction
1532 visites | 2 commentaires

20 avril 2009 (Nouvelle Solidarité) — Aux Etats-Unis, sur le plan de l’économie, le Président Obama nous annonce des « lueurs d’espoir ». En effet, certaines banques américaines, surtout celles qui ont empoché des aides énormes grâce au contribuable, affichent des profits non-négligeables. Seraient-elles, après de longues perfusions, sorties du service des urgences du grand hôpital des produits toxiques ?

En Chine, Wen Jiabao, le Premier ministre chinois, juge lui aussi que la situation est meilleure que prévue, bien que son pays ait vu sa croissance passer de 12 à 6% et que des millions de travailleurs chinois se retrouvent sans emploi.

En France, si le CAC remonte au-dessus des 3000 points, c’est surtout la méthode Coué qui est en pleine renaissance. Devant les parlementaires de la majorité la semaine dernière, François Fillon a préféré étaler les indices qui rassurent.

« Le secteur bancaire est globalement stabilisé, les taux d’intérêt européens sont de plus en plus bas. L’inflation est devenue quasi inexistante. Le prix des matières premières a reflué. D’ici à l’automne, assure notre Premier ministre, l’ensemble des plans de relance européen et américain devraient commencer à peser sur la crise », a-t-il égrené.

Il s’agit forcément de démontrer que son action est fructueuse : « Certains de nos choix ont déjà été récompensés, ceux de la prime à la casse et du bonus écologique. Le secteur automobile, qui a connu une hausse des ventes de 8%, résiste mieux pour l’instant » souligne-t-il.

Claude Guéant, le secrétaire général de l’Elysée, joue la même partition, car il promet « avec certitude, autour de l’été, une franche reprise de la construction immobilière » et constate lui aussi « une vraie reprise en matière automobile ».

Le quotidien économique Les Echos note que « Pourtant, à l’Elysée, à Bercy, à l’UMP, dès que les micros sont éteints, les conseillers sont plus prudents, pour ne pas dire inquiets, lorsqu’ils s’attardent sur les indices plus noirs et notamment sur les chiffres du chômage. Certains n’écartent plus la perspective d’un million de demandeurs d’emploi supplémentaires en 2009. »

Un million, cela fait presque 100 000 par mois ! On comprend mieux pourquoi Dominique Marie François René Galouzeau de Villepin, ex-Premier ministre français, estime que « Oui, il y a un risque révolutionnaire en France. Il faut prendre cela très au sérieux ».

Le seul hic, c’est qu’à une époque toute aussi révolutionnaire que la nôtre, nous sommes frappés d’une terrible pénurie de vrais révolutionnaires…

Pour creuser le sujet : focus

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 2 commentaires

Vos commentaires

  • Le 23 avril 2009 à 01:28
    par dra

    La méthode Coué c’est cela : Tout va bien ! Dormez dormez, bonnes gens !

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2009 à 16:44
    par Julien

    Dites, c’est quoi la méthode Coué s’il vous plaît ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet