www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Fidel Castro dénonce le « cynisme génocidaire » des dirigeants occidentaux

La rédaction
1375 visites | 8 commentaires

19 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Les mises en garde de Lyndon LaRouche contre le risque de guerre nucléaire que font courir Obama et les dirigeants occidentaux dans leur fuite en avant contre la Syrie et l’Iran, se retrouvent également dans les paroles de l’ancien chef d’Etat cubain Fidel Castro. Dans son message du 12 novembre intitulé Cynisme génocidaire, Castro livre sa réflexion sur la crise stratégique mondiale et reprend des éléments d’analyse avancés par LaRouche.

Aucune personne sensée, surtout parmi celles qui ont eu accès aux connaissances élémentaires qu’on acquiert à l’école primaire, ne peut accepter que notre espèce, en particulier les enfants, les adolescents et les jeunes, soit privée aujourd’hui, demain et pour toujours, du droit à la vie. Les humains n’ont jamais vécu, tout au long de leur existence hasardeuse comme êtres intelligents, une telle expérience.

Je me sens le devoir de transmettre à ceux qui prendront la peine de lire ces Réflexions l’idée suivante : nous avons tous l’obligation, sans exception, de faire prendre conscience à l’humanité des risques de catastrophe définitive et totale qu’elle court à cause des décisions irresponsables de politiciens aux mains desquels le hasard, plus que les talents ou les mérites, a fait tomber son sort.

Qu’il soit croyant ou sceptique, aucun citoyen sensé d’aucun pays ne peut accepter que ses enfants ou ses proches périssent d’une façon instantanée ou victimes de souffrances et de tortures atroces.

Castro poursuit en montrant que le danger de guerre actuel émane de la crise systémique que le G20 s’est montré incapable de résoudre, et pointe les « crimes répugnants » de l’OTAN en Libye et l’assassinat extrajudiciaire d’un Kadhafi exhibé comme un « trophée de guerre ». Il s’en prend ensuite à la propagande de guerre contre l’Iran où l’AIEA, « une institution spécialisée des Nations Unis censée être au service de la paix mondiale, a divulgué au sujet de l’Iran un rapport politique tarifé et sectaire qui met le monde au bord de la guerre nucléaire ».

L’important, de nos jours, c’est de faire prendre clairement conscience aux peuples de l’abîme où l’on est en train de pousser l’humanité. (...)

Rares sont les personnes dans le monde, hormis quelques penseurs et scientifiques, qui se rendent compte d’un simple fait et lancent un cri d’alerte : il suffirait de l’éclatement de cent ogives nucléaires stratégiques pour mettre fin à l’existence humaine sur notre planète. L’immense majorité de la population connaîtrait un sort aussi inexorable qu’horrible par suite de l’hiver nucléaire qui surviendrait.

Dans sa conclusion, il met en garde contre la véhémence des va-t-en-guerre et cite « Edward Spannaus, rédacteur en chef de la revue étasunienne EIR », le magazine d’analyse stratégique dirigé par Lyndon LaRouche, « qui a déclaré qu’une attaque contre l’Iran déclencherait la troisième guerre mondiale ».

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 8 commentaires

Vos commentaires

  • Le 19 novembre 2011 à 17:13
    par Elie

    Etonnantes ces paroles venant d’un homme qui voulait, dans les années 60, nucléariser son pays avec l’aide de ses amis soviétiques. Castro parle de la valeur des vies humaine mais n’a pas hésité, tout au long de sa carrière, a emprisonner à vie ou a liquider ses opposants politiques. Belle considération de la vie humaine !!!
    Toutefois cet homme a raison. L’explosion d’une centaine d’ogives atomiques pulvériserait 90% de l’humanité et créerait un hiver nucléaire qui finirait de tuer les 10% restant à petit feu.
    Mais dites moi ? Une question toute bête....Quel serait alors l’intérêt de la famille royale britannique et des quelques banquiers de la city et de wall street de créer un génocide nucléaire étant donné que même eux n’y survivraient pas ou seraient condamnés à survivre assis des montagnes de dollars irradiés, sur une planète invivable, et dans des souffrances atroces provoquées par des leucémies, des cancers horribles et incurables, et autres maladies de nouvelles générations. Je ne vois pas la finalité de tout celà, à moins que le génie de Lyndon puisse éclairer nos esprits incultes...

    • Le 19 novembre 2011 à 18:00
      par le_cavalier_orange

      Fidèle Castro n’est plus tout jeune. Il cherche peut-être la rédemption par ces paroles. Effectivement, 100 ogives est à exclure pour l’empire Britannique. Ils en souhaiteraient tout au plus quelque dizaine mais l’exemple qui me vient à l’esprit est celui de la montée au pouvoir d’Adolphe Hitler poussée par les britanniques. Quand le monstre est devenu incontrôlable, Churchill a été pleurer auprès de Roosevelt...

    • Le 19 novembre 2011 à 20:08
      par Elie

      Cavalier orange. Soit, quelques dizaines au lieu d’une centaine. Je vous garanti que le résultat sera identique. L’espèce humaine (ainsi que toute les autres), se survivra pas à un conflit nucléaire, l’empire britannique et les banquiers, aussi puissants soient ils, non plus. Comment réduire la population mondiale de 7 à 1 milliard sans prendre le risque de l’éradiquer, et la planète avec.
      Autre chose, un mouvement comme le votre, qui se veut humaniste, ne devrait pas être une tribune pour les dictateurs quelqu’ils soient. Celà ne vous grandit pas, bien au contraire

    • Le 20 novembre 2011 à 11:20
      par plusieurs

      « Une question toute bête....Quel serait alors l’intérêt de la famille royale britannique et des quelques banquiers de la city et de wall street de créer un génocide nucléaire ? »

      En effet, pourquoi ?

      Peut-être pour les même raisons qui les ont poussés à donner le feu vert à Truman, pour faire exploser quelques bombinettes sur des civils japonais sans défense, dès que le prototype de la bombe A fut mis au point...

      Une question toute bête...Seraient-ils sains d’ esprit en te condamnant au sophisme ?

    • Le 21 novembre 2011 à 10:57
      par Elie

      PLUSIEURS....Tu ne ressort qu’un morceau de ma phrase et tu la sort de son contexte...Procédure malhonnête.
      Je te conseille de reprendre tes études en retournant sur les
      bancs de ta faculté que tu n’aurait jamais dû quitter. Celà t’aurait permis d’avoir quelques connaissances historiques sur la fin de la deuxième guerre mondiale, et d’éviter de débiter tes âneries.
      Il faudrait que certains ici arrêtent de refaire le monde derrière leurs écrans et voyager un peu. [bleu]***Phrase supprimée***[/bleu]

      [bleu]MODERATION | A tous : Veillez à rester corrects et à ne pas céder à la surenchère verbale, sinon la discussion s’arrêtera. [/bleu]

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2011 à 11:48
    par robocop

    il y a 50 ans le nucleaire etait une arme de dissuasion,toute les puissances jouaient avec, jusqu’a aller nuclearisé israel et le pakistan.!!!!On voit maintenant les consequences de ce jeu que les USA ont créeer.Il faut avoir a l’ esprit que c’est eux les premiers qui ont utlisé le nucleaire a des fins militaires et ce sont eux qui ont largué deux bombes nucleaires sur hiroshima et nakazaki,qui ont fait d’une seule fois plus de 400 OOO et ou jusqu’ a aujourd’hui les sequelles continuent de faire des morts.Et pourquoi vous ne faites pas le reproche a la france ou a israel ??? VIVE CASTRO,il aurait fallu avoir sur cette terre beaucoup de monde comme lui.Si les gens etaient un peu honnetes et si ils n’etaient trop matraqués par les medias mensonges,ils trouveraient que le systyeme liberal est un systeme de criminels et d’ assassins .

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2011 à 21:17
    par Le Nouvel Islamiste

    La république islamique d’iran est prete et armée pour la 1ere guerre mondiale ; le peuple iranien sortira grandi, dès lors que les croyant de l’Islam assurent la tac-tic

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2011 à 20:42
    par petite souris

    Ah ! Ah ! Ah !
    Fidel a raison !!!!
    Ce vieil homme cherche à gagner son paradis !
    ou
    Comment la sagesse vient au vieillard !
    Ce serait drôle en effet si cela n’était pas si tragique...
    Cependant, même, si Fidel a voulu l’arme nucléaire comme de nombreux dirigeants, il s’agissait de l’arme nucléaire de dissuasion et pour être respecté par les pays qui la possède et veulent être les maîtres du monde.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet