Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Fukuoka II : réunion des dirigeants asiatiques

La rédaction
visites
855
commentaire

La veille de la réunion des ministres des Finances du G-7, des représentants gouvernementaux et experts financiers asiatiques se sont réunis dans un symposium spécial où ils ont à nouveau mis l’accent sur l’importance de la coopération régionale en Asie pour affronter d’autres tumultes financiers à venir.

Au nombre des participants à ce symposium intitulé « L’Asie dans l’économie mondiale du XXIème siècle », mentionnons l’ancien vice-ministre japonais des Finances Eisuke Sakakibara, des ministres de Thaïlande, d’Indonésie et de Corée du Sud, ainsi que des représentants de haut niveau de Chine et de Malaisie. Chino, le président de la Banque de développement asiatique (BDA), a déclaré, reflétant par là le consensus asiatique, que l’« initiative de Chiang Mai » du 3 mai était un facteur décisif pour s’orienter vers une coopération monétaire en Asie.

Les représentants asiatiques auraient aussi discuté d’élargir l’initiative de Chiang Mai en établissant un système de taux de change régional, dans lequel les monnaies nationales seraient alignées sur un panier de devises asiatiques plutôt que sur le dollar. Le Pr Yu Yongding, de l’Académie chinoise en sciences sociales, a appelé au renforcement de la coopération asiatique dans les domaines des transferts de technologie et du partage de l’information sur les politiques économiques. La participation de la Chine à l’initiative de Chiang Mai reflète son intérêt grandissant vis-à-vis de la coopération régionale, a-t-il déclaré.

Contactez-nous !

Don rapide