Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Geithner : les copains d’abord !

La rédaction
visites
1024
commentaire

3 novembre 2009 (Nouvelle Solidarité) — Le 29 octobre, le secrétaire américain au Trésor, Tim Geithner, a proposé un plan permettant au gouvernement de sauver sans compter des holdings bancaires et autres « non banques », plan « qui s’apparente à une trahison », selon Lyndon LaRouche. En effet, ces sociétés échapperaient ainsi à une procédure de mise en redressement judiciaire par la Cour, pour être réorganisées par le Financial Services Oversight Council – sous la direction de la branche exécutive.

Brad Sherman, un représentant démocrate qui s’était déjà opposé au premier plan de renflouement de Paulson en 2008, a qualifié le nouveau projet de « TARP dopé aux hormones ». Lors de l’audition de la Commission financière de la Chambre, il accusa Geithner de rechercher « l’autorité de renflouer de manière illimitée et permanente ».

Ce projet de loi, dit-il, « 1) donnerait à l’exécutif des pouvoirs sans précédent pour décider de dépenses et d’impôts, sans l’approbation du Congrès, et 2) assurerait, en fonction des désirs momentanés de la branche exécutive, le plus grand transfert d’argent du Trésor à Wall Street de l’histoire américaine. »

Citant le texte de loi, Sherman poursuivit : « La branche exécutive peut prêter une quantité illimitée à toute institution financière solvable, si elle le juge nécessaire pour éviter une instabilité financière (§1109(a)), ou à une institution financière, dont le défaut [de paiement] aurait de graves effets sur la situation économique des Etats-Unis (§1603(b)(2) et §1604(c)(1)). Quant aux sociétés en difficulté, le renflouement peut prendre la forme d’un achat d’actifs de l’institution (§1604(c)(2) ou d’investissement dans l’institution (§1604(b)(4)). »

Le projet de loi actuellement proposé retirerait les holdings bancaires et autres institutions financières non bancaires de la compétence des cours fédérales, démolissant ainsi un pilier du système de crédit américain. Jusqu’à présent, seules les banques commerciales, telles que définies par les critères du Glass Steagall Act, étaient exemptées de la procédure de faillite, parce qu’elles relevaient du FDIC, l’organisme d’assurance des dépôts.

Entre-temps, l’accroissement de 3,5 % du PIB au 3ème trimestre, annoncé en fanfare, ne peut cacher la destruction de l’économie physique. Au moins la moitié de cette augmentation est due au programme de « prime à la casse » pour l’achat d’une nouvelle voiture, clôturé fin août, et au crédit d’impôt pour l’achat du premier logement. En réalité, les dépenses à la consommation ont baissé de 0,5 % en septembre, la plus forte baisse depuis cinq mois, tandis que les salaires ont reculé de 0,2 %. Le nombre de logements vides a atteint 18,8 millions au 3ème trimestre, alors que la vente de nouveaux logements a baissé de 3,6 % en septembre.

Par ailleurs, la vente de machines-outils (un indicateur clé de l’économie réelle) a plongé de 68 % au cours des huit premiers mois de 2009, par rapport à 2008, alors que 30 % des capacités industrielles sont inutilisées.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide