Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 18 janvier - JC2017 : je comprends la colère du port du Havre Lire Flash : 18 janvier - JC2017 : Rendre la vaccination contre la grippe de nouveau obligatoire chez les personnels de santé Lire Flash : 16 janvier - Radio S&P 16 janvier 2017 - Moment hystérique ou moment historique ? Lire
Accueil Actualité

George Soros : « La crise est une aventure ‘enivrante’ »

La rédaction
visites
1443
commentaires

30 mars 2009 (LPAC) — Dans un entretien publié par le quotidien britannique The Times le 28 mars, le milliardaire spéculateur « philanthrope » américain George Soros lève un peu plus le voile sur sa véritable personnalité. L’entretien commence par préciser que « Soros n’avait que 13 ans quand les Nazis ont envahi son pays natal, la Hongrie. En tant que juif, il fut obligé de prendre une fausse identité et de vivre séparé de ses parents à Budapest. Au lieu de souffrir de cette expérience traumatisante, il affirme que le danger l’enivrait. "C’était une aventure de haut vol" », s’exclame-t-il, "on croyait vivre Les Aventuriers de l’arche perdue" (film de Spielberg de 1981). »

Quant aux énormes profits engrangés l’année dernière, Soros fanfaronne qu’il est « un expert en matière de crises ». Du jour de sa naissance, les crises l’ont toujours attiré. « Elles me précèdent, je tiens [ce don] de mon père. » Interrogé sur sa vie sous l’occupation, Soros raconte qu’« à l’époque, j’avais à peine 14 ans, les Allemands occupaient la Hongrie, et j’aurais été déporté à Auschwitz si mon père ne m’avait pas procuré de faux papiers. Cela m’a plongé dans une sacrée crise. Je devais me présenter sous une fausse identité et vivre une vie différente. » Rendez-vous compte : « Vous avez 14 ans, vous aimez l’aventure, et votre père semble comprendre la situation mieux que quiconque. C’est très excitant. »

Soros éprouve le même sentiment face à la crise actuelle, écrit The Times en le citant : « D’un côté, il existe une souffrance humaine terrifiante, qui met mal à l’aise. De l’autre côté, être capable de gérer cette situation est enivrant [exhilarating]. Pour le formuler différemment : c’est comme si vous étiez une bête dans la jungle, et que vous vous trouviez face à une autre bête. Vous êtes obligé de prendre une décision : je me bats ou je me tire ? Vos cheveux se dressent sur votre tête et vous grognez et vous prenez une décision. "Est-ce que je l’attaque parce que je suis plus fort ou est-ce que je m’enfuis parce que sinon, il va me manger ?" Vous êtes très tendu. »

Voilà l’homme auquel les dirigeants du G-20 confient leur futur…

Pour creuser le sujet : Focus

Voir les 2 commentaires

  • cynique (au sens de Diogène, que personne n’a lu !) • 01/04/2009 - 15:40

    Soros est un survivant de la guerre mondiale, et sa vie ne fut pas un long fleuve tranquille. ceux qui le connaissent au-delà des propos journalistiques superficiels savent qu’il déplore tous les excès qui ont conduits à cette crise, depuis longtemps, et s’attendait à ce que, les mesures préventives nécessaires qu’il a toujours appelé de ses voeux n’ayant pas été prises, celle-ci se produise.

    A ce stade que pensez vous qu’il soit le plus approprié de faire ? se lamenter, partir en retraite au Tibet, ou se battre dans la tempête avec les moyens qui sont les vôtres (il n’a pas de pouvoir politique) ? il a choisi la dernière, et par ailleurs à donné des milliards depuis des décennies à des causes philantropiques, donc on ne peut pas dire qu’il fasse cela pour s’enrichir personnellement et seulement pour ca. La richesse lui permet de faire ce que d’autres ne font pas, mais bien entendu il n’est qu’un homme et donc imparfait.

    Avant de le juger, de le démoniser avec tout le parti républicain américain, regardez d’un peu plus près ce qu’il fait et essayer de comprendre.

    Répondre à ce message

  • dra • 30/03/2009 - 19:15

    Existe-t-il une overdose à cette "enivrance" ???

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide