Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Georgie-Ossétie : Soros pris en flagrant délit de désinformation !

La rédaction
visites
1682
commentaire

14 août 2008 (Nouvelle Solidarité) – Bon nombre de nos médias rapportent la présence sur le terrain en Ossétie du Sud d’une équipe de « chercheurs » de Human Right Watch (HRW), une ONG internationale qui prétend défendre les droits de l’homme.

L’équipe de HRW cherche à vérifier si l’offensive géorgienne a réellement fait autant de dégâts que l’affirme la Russie et déclare avoir vu des maisons de civils incendiées par des forces « irrégulières » ossètes ainsi que des milices pillant les maisons de Géorgiens qui fuient les combats.

Interrogée par l’International Herald Tribune, Anna Neistat, qui dirige l’opération, déclare que jusqu’ici l’équipe « n’a pas trouvé de preuves de brutalité de la part des troupes géorgiennes ».

Confortant les mensonges grossiers du président géorgien Saakachvili, elle estime que le nombre de morts se chiffre plutôt « en dessous de la centaine », un chiffre très loin des 2000 morts annoncés par Moscou.

Anna Neistat dirige le bureau de HRW à Moscou depuis 2001. Sans surprise, on découvre qu’avant de rejoindre HRW, en 1997 elle travaillait pour l’Open Society Institute (OPI) de George Soros…

Comme quoi les droits de l’homme peuvent coïncider avec les droits du misanthrope Soros.

Lire notre dossier : la guerre secrète du misanthrope George Soros.

Pour creuser le sujet : focus

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 21 septembre le monde
en devenir

Don rapide