Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité
Brèves

Giulio Tremonti : il faut bannir les instruments toxiques

La rédaction

Paris, le 8 janvier 2009 (Nouvelle Solidarité)—Selon l’Agenzia Giornalistica Italia, le ministre italien de l’économie, Giulio Tremoti, qui est intervenu au Colloque « Nouveau monde, nouveau capitalisme », organisé les 8 et 9 janvier, à Paris, par Nicolas Sarkozy et Tony Blair, a proposé « de bannir les instruments toxiques au niveau international ». Tremonti a expliqué qu’afin de contrer la crise, en plus d’injections de liquidités, renflouements, baisses des taux d’intérêts, banqueroutes et baisses d’impôts, il faudrait encore « une autre mesure permettant de séparer le activités saines des entités toxiques » au sein des banques. Les partis toxiques devraient être « gelées », « stockées dans un endroit séparé », « interdites en quelque sorte ». « Tout sauver est une mission divine, a-t-il dit ironisant, "mais sauver ce qui peut l’être est une mission humaine, accessible aux gouvernements ».

Lire l’intervention de Rocard pour une « banqueroute controlée »

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 17 janvier le monde
en devenir

Don rapide