www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Giulio Tremonti : il faut bannir les instruments toxiques

La rédaction
1159 visites

Paris, le 8 janvier 2009 (Nouvelle Solidarité)—Selon l’Agenzia Giornalistica Italia, le ministre italien de l’économie, Giulio Tremoti, qui est intervenu au Colloque « Nouveau monde, nouveau capitalisme », organisé les 8 et 9 janvier, à Paris, par Nicolas Sarkozy et Tony Blair, a proposé « de bannir les instruments toxiques au niveau international ». Tremonti a expliqué qu’afin de contrer la crise, en plus d’injections de liquidités, renflouements, baisses des taux d’intérêts, banqueroutes et baisses d’impôts, il faudrait encore « une autre mesure permettant de séparer le activités saines des entités toxiques » au sein des banques. Les partis toxiques devraient être « gelées », « stockées dans un endroit séparé », « interdites en quelque sorte ». « Tout sauver est une mission divine, a-t-il dit ironisant, "mais sauver ce qui peut l’être est une mission humaine, accessible aux gouvernements ».

Lire l’intervention de Rocard pour une « banqueroute controlée »

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet