Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Glass-Steagall : le Sénat US capitule en rase campagne

La rédaction
visites
1568
commentaires

21 mai 2010 (Nouvelle Solidarité) – Sous pression des lobbyistes de Wall Street et avec la changement de bord du républicain Scott Brown, le Sénat américain a capitulé hier soir en adoptant la « Wall Street reform » d’Obama, sans qu’y figurent les amendements Glass-Steagall et anti-dérivés. Le Congrès a trahi le peuple et refusant tout débat sur les mesures anti-spéculation, laissant le pays en proie à l’effondrement économique.

Dans un message publié avant le vote, Lyndon LaRouche, principal catalyseur de la mobilisation pro-Glass-Steagall annonçait : « Si quelqu’un tente de faire passer cette loi sans le Glass-Steagall ni l’amendement Cantwell-Lincoln, les citoyens américains ne verront plus aucune légitimité dans les décisions de ce Congrès. Le peuple passera outre son autorité. Ils le verront comme une institution à purger. Nous sommes dans une situation de « grève de masse ». Si le Congrès sabote le processus parlementaire pour accéder aux demandes du président, les citoyens se révolteront contre Washington. Ils le feront en invoquant l’autorité de la Constitution américaine. Le peuple américain n’acceptera pas cette politique. J’hérite dans cette situation de l’autorité de notre constitution. J’ai confiance en le peuple et dans le soutien qu’il m’accordera. »

...


Lire aussi : LaRouche : bannir les dérivés ou sombrer avec eux


Voir les 7 commentaires

  • satrustegui • 25/05/2010 - 08:18

    "J’hérite dans cette situation de l’autorité de notre constitution. J’ai confiance en le peuple et dans le soutien qu’il m’accordera. "
    Ben voyons, n’attendez pas le Messie brave gens, il s’est auto-désigné !

    • Bertrand Buisson • 25/05/2010 - 09:32

      petit conseil a l’attention de satrustequi :

      C’est bien d’essayer de faire des commentaires pertinent (continuez), mais avant, il faut commencer par savoir de quoi on parle. Peut-être attendez-vous le salut d’un Kerry ou d’un McCain, ou peut être espérez-vous que les Etats-Unis sombre dans cette crise, mais si vous voulez que quelque chose change vous feriez mieux de vous intéresser de plus près aux actions passées, présentes et futures du Comité d’action politique de LaRouche : www.larouchepac.com. C’est eux qui ont impulsé le débat sur le Glass-Steagall, qui d’ailleurs ne s’arrête pas avec le vote du sénat, mais pour savoir ça il faut commencer par lire avant de vouloir commenter...

      Nous avons des alliés aux Etats-Unis, alors soyons au moins capable de les voir...

    Répondre à ce message

  • yann • 21/05/2010 - 13:41

    Je m’y attendais un peu... c’était rater un elephant dans un couloir mais le Senat n’est plus le reflet du peuple.
    Prions pour que Kesha fasse des émules aux etats unis et aussi dans le monde.

    • pierrot • 21/05/2010 - 19:49

      Le peuple est plus nombreux que ces escrocs, si la méthode douce ne fonctionne pas, et certes elle est dans l’impasse, alors, ce sera au peuple d’éliminer ces mafieux à coup de trique si il le faut !
      En France, nous avons toujours en réserve nos bonnes vieilles guillotines et elles sont encore en parfait état de fonctionnement !

    Répondre à ce message

  • petite souris • 21/05/2010 - 17:10

    Le Congrès a trahi le peuple et refusant tout débat sur les mesures anti-spéculation, laissant le pays en proie à l’effondrement économique.

    Trahir le peuple, Obama le fait, il sera suivi par d’autres dirigeants, en europe et ailleurs.

    Cela ne présage rien de bon, ni pour les dirigeants ni pour les peuples : le chaos est là, déjà.

    Répondre à ce message

  • joe • 21/05/2010 - 15:51

    l’effondrement des Etats Unis est inévitable... La classe politique américaine est corrompue par ce système pourri. Imaginer qu’on peut change ce systme en passant par le congrès, c’est de l’illusion. Larouche le sait bien, mais il n’a pas d’autre choix que de prêcher dans le désert en attendant que le système s’écrase...

    La sagesse, c’est peut être laisser ce système escroc s’écrouler et reconstruire après sur des bases saines...

    Répondre à ce message

  • plusieurs • 21/05/2010 - 14:18

    J’ ai trouvé le lien "Grève de masse" très intéressant même si je n’ ai pas tout compris.

    Cette idée de "Grève de masse" pourrait-elle être simplifiée par l’ équivalent physique du principe de moindre action ?

    Suivant ce principe en effet, un système (physique) tend naturellement vers la configuration qui est énergiquement la plus économe (pour lui).

    En osant le parallèle, je dirais que la myriade de grèves plus ou moins petites, éparpillées dans l’ espace et dans le temps, "éprouveraient la nécessité physique" de se mettre en phase afin de tendre, naturellement, vers un diapason qui assurerait alors à l’ ensemble une augmentation de son efficacité en réduisant ses pertes au mieux.

    Cette vidéo illustre très bien cet étonnant phénomène.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide