Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Golfe persique : une concentration de navires de guerre qui inquiète

La rédaction
visites
3775

29 mars 2012 (Nouvelle Solidarité) — L’économiste américain Lyndon LaRouche avait fait remarquer en janvier dernier que les forces navales occidentales déployées dans le Golfe persique et la région environnante excédaient bien au-delà les capacités de défense iraniennes. Par conséquence, et vu la faillite de l’ensemble du système financier monétariste transatlantique, on est bien obligé d’envisager l’hypothèse du pire, celle d’une conflagration globale avec la Russie et la Chine pouvant impliquer y compris les armes nucléaires.

Nous faisons ici un premier point sur les forces en présence, d’après les sources publiques en date du 26 mars 2012 :

Etats-Unis : sur les 11 portes-avions et navires d’accompagnement (formant des groupes d’action navale) que possède la marine américaine, le USS Abraham Lincoln est présentement dans le Golfe, et le USS Carl Vinson patrouille au sud des côtes de l’Iran dans la mer d’Arabie. Un troisième, le USS Enterprise, va franchir sous peu le détroit de Gibraltar pour se rendre en Méditerranée orientale, puis sera éventuellement déployé dans le Golfe persique en cas d’attaque contre l’Iran.

Quatre dragueurs de mines sont basés en permanence au Bahreïn, et l’état-major américain a demandé le 16 mars le départ de quatre autres dragueurs depuis San Diego, pour se rendre également au Bahreïn. Aucune date n’a été précisée.

Royaume-Uni : selon un article du quotidien The Sun du 26 février, la Royal Navy a discrètement réuni sept vaisseaux de guerre dans le Golfe. Le HMS Daring, un tout nouveau et puissant destroyer, est arrivé dans le Golfe en janvier, pour se rejoindre la frégate HMS Argyll.

Les dragueurs de mines Pembroke, Quora, Middleton et Ramsey sont basés au Bahrein et un sous-marin nucléaire était en route au 26 février. Un second sous-marin nucléaire devrait être envoyé, mais aucune date n’a été précisée.

France : le porte-avion Charles de Gaulle a quitté Toulon le 16 mars pour des exercices en Méditerranée (orientale ?), et sera rejoint par d’autres navires de guerre pour constituer un groupe d’action navale complet.

PNG - 488.4 ko
Pour agrandir cliquer ici
Contactez-nous !