Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Greenspan et les manipulations économiques

La rédaction
visites
617

La fiabilité des statistiques officielles sur les prix n’a jamais été aussi basse. Jamais on ne l’a vu autant que dans les derniers chiffres sur l’inflation des prix à la consommation. Avec la hausse du prix du brut qui, en augmentant de 300 % au cours des dix-huit derniers mois, a atteint ses plus hauts niveaux en dix ans, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 0,6 %, un taux annualisé de 7,2 %. Cependant, le département du Travail a trouvé une astuce pour ne pas tenir compte de la hausse du coût de l’alimentation et de l’énergie. On parle donc d’« inflation centrale », excluant l’alimentation et l’énergie, ce qui donne une petite augmentation de 0,2 %.

Ces résultats officiels permettent à Alan Greenspan de déclarer au Sénat que la Fed « s’attend à une croissance économique modérée l’année prochaine. La production devrait croître entre 3,25 et 3,75 % ». Comme prévu, les marchés financiers en ont conclu que les mesures anti-inflationnistes, avec leur cortège de hausses des taux, sont « à présent terminées ». Une lecture attentive des déclarations de Greenspan montre que la Fed tente de créer les conditions nécessaires pour préserver la bulle spéculative de 17 000 milliards de dollars, si possible jusqu’en novembre.

Contactez-nous !