Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité
Brèves

Helga Zepp-LaRouche candidate à la chancellerie

La rédaction

Au lendemain du discours de Gerhard Schröder, la présidente du Mouvement des droits civiques-Solidarité (BüSo), Helga Zepp-LaRouche, a publié une déclaration intitulée : « Pourquoi je déclare, dès maintenant, ma candidature au poste de chancelier allemand ».

« Une grande partie de ce que le chancelier Schröder a dit le 13 juin (...) était utile et nécessaire à souligner : dans des moments difficiles, un Etat fort doit défendre l’intérêt général ; certaines forces néo-libérales parlent, avec une hypocrisie sophiste, de « nouvelle économie sociale de marché », alors qu’en réalité, elles veulent simplement abattre l’Etat social. Il a ajouté qu’il interviendrait lui-même au niveau international pour demander que les hedge funds soient tenus à la transparence, au moyen de déclarations obligatoires. Jusque-là, c’est très bien.

« Le problème réside, toutefois, dans ce qu’il n’a pas dit. A savoir que l’intérêt général ne peut être défendu dans le contexte de la crise systémique qui éclate maintenant, sauf si le gouvernement lance un programme d’investissements publics d’au moins 200 milliards d’euros cette année, puis autant chaque année qui suivra, afin de parvenir au plein emploi productif. D’autre part, il n’a rien dit de l’effondrement dramatique des marchés financiers ni de la nécessité d’une nouvelle architecture financière, un nouveau système de Bretton Woods. Et conformément à ce que j’avais annoncé dans ma déclaration du 10 juin, au cas où Schröder aurait déçu sur ces deux points, dans cette crise, je déclare officiellement ma candidature au poste de chancelier pour les prochaines élections fédérales . »

Rejoignez la mobilisation !

La chronique du 20 avril le monde
en devenir

Don rapide