Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Hillary Clinton se débarrasse de Mark Penn

La rédaction
visites
838

8 avril 2008 (LPAC) – Le stratège principal de la campagne électorale d’Hillary Clinton vient d’être remercié. Loin de « heurter » l’image de sa campagne, cette démission marque un tournant décisif. En effet, Mark Penn, le PDG de l’agence de communication Burson-Marsteller, elle-même dans le giron du géant de la publicité anglais WPP (Wire and Plastic Products), devenait un boulet pour la sénatrice de New York.

Penn, pourtant payé 5 millions de dollar par an par la campagne de Clinton, continuait à exercer comme PDG de son entreprise Burson-Marsteller. En cette capacité, il avait rencontré la semaine dernière l’ambassadeur de Colombie pour faire le point sur une campagne de lobbying en faveur de la création de la zone de libre-échange entre les Etats-Unis et la Colombie.

Pourtant, comment peut-on lutter contre les délocalisations à l’origine des friches industrielles croissantes aux Etats-Unis sans remise en cause de la politique de libre échange tous azimuts. Pour défendre ce projet de libre-échange, que Bush promeut et qu’Hillary combat, Penn touchait au moins 700.000 dollars de la part du gouvernement colombien.

Mais, il y a pire. Tandis que la sénatrice sollicite le soutien des syndicats, les campagnes anti-syndicales étaient une spécialité de la société de Penn. Ou encore, l’année dernière, quand la société de mercenaires privées Blackwater fut mise sur le grill par le sénateur Henry Waxman pour ses exactions en Irak, une filiale de Burson-Marsteller est volé au secours du PDG de Blackwater Eric Prince pour limiter l’impact négatif des auditions sur leur image.

Penn s’est également fâché pour de vrai quand une équipe d’Hillary avait lancé un clip vidéo appelé « la chute libre ». Ce clip excellent, car polémique, de la candidature d’Hillary Clinton montrait comment, à coup de subprimes, l’économie américaine était précipitée dans sa chute, emportant avec elle les emplois, l’éducation, la santé et le pouvoir d’achat. Penn a sermonné le producteur du clip et l’a limogé de la campagne.

Le départ de Mark Penn laisse le champ libre à Hillary Clinton qui pourra ainsi s’orienter vers des solutions du type Franklin Delano Roosevelt et vers le global New Deal préconisé par l’économiste américain Lyndon LaRouche.

Contactez-nous !