Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Il faut libérer Barghouti

La rédaction
visites
1034

Il est largement reconnu que le seul Palestinien capable de mobiliser le soutien populaire dont aurait besoin quiconque espérant remplacer feu le président palestinien Yasser Arafat, est Marouane Barghouti, le dirigeant du Fatah de Cisjordanie qui purge actuellement cinq peines de prison à vie dans une prison israélienne, suite à des accusations de meurtre et d’actes terroristes montées de toutes pièces.

S’adressant à une conférence en Argentine via internet le 11 novembre, LaRouche a évoqué la nécessité de libérer Barghouti : « Il y a, dit-il, un homme incarcéré dans une prison israélienne qui, à condition que Sharon le veuille et que les Etats-Unis fassent pression sur lui en ce sens, pourrait être libéré et devenir l’interlocuteur du gouvernement Sharon en vue d’aboutir d’une manière ou d’une autre à un accord de paix entre Palestiniens et Israéliens. » Et si ces deux partis se mettent d’accord sur des conditions acceptables, on aurait alors une base permettant de reprendre le contrôle de l’ensemble de la crise en Asie du Sud-Ouest.

Le même jour, invité à l’émission de Larry King, l’ancien secrétaire d’Etat James Baker III a déclaré : « Il y a, en ce moment, dans une prison israélienne, un homme qui s’appelle Marouane Barghouti, qui appartient à la jeune garde palestinienne. Or, pour pouvoir l’emporter sur les éléments vraiment durs, les islamistes et certaines personnes du Hamas, les Palestiniens auront besoin d’une coalition entre la jeune garde et la vieille garde. Ce serait donc un pas dans la bonne direction si Israël libérait Marouane Barghouti afin qu’il puisse participer à cette transition . »

Selon certains rapports, Barghouti envisagerait sérieusement de se présenter à l’élection présidentielle du 9 janvier. Un sondage récent indique qu’il remporterait 51% des suffrages. Le journal koweitien Al Qabas a fait état le 13 novembre d’une rumeur selon laquelle Barghouti pourrait être libéré en échange de la libération de l’Israélien Azama Azam, actuellement emprisonné en Egypte pour espionnage au profit d’Israël.

Contactez-nous !