Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Indépendance du Kosovo : la résurgence des « Canons d’août »

La rédaction
visites
1548
commentaire

D’après le Financial Times, Le Premier ministre du Kosovo, Agim Ceku ainsi que son président Fatmir Seidiu ont annoncé qu’ils feraient part de leur intention de déclarer leur indépendance à la Secrétaire d’Etat américaine Condoleeza Rice

22 juillet 2007 (LPAC) - Le Premier ministre du Kosovo, Agim Ceku, a proposé que le 28 novembre, jour de la fête nationale albanaise, soit la date à laquelle le Kosovo déclare son indépendance. D’après le Financial Times, Ceku ainsi que son président Fatmir Seidiu ont annoncé qu’ils feraient part de leur proposition à la Secrétaire d’Etat américaine Condoleeza Rice lors de leur déplacement à Washington lundi.

Ceku a également annoncé que le parlement discuterait des détails de la déclaration la semaine prochaine. Ceku a même précisé que le gouvernement inviterait les soldats de la paix de l’OTAN à rester au Kosovo et demanderait à l’Union Européenne de mettre en place une mission de surveillance.

Lyndon LaRouche a identifié ces développements comme étant d’impulsion britannique. Le 28 novembre ne compte pas. Ce qui importe c’est que la mi-Août approche et que de mi-août à fin août, c’est la période dans laquelle les deux dernières guerres mondiales ont été lancées. L’origine de ces deux guerres remonte au limogeage de Bismark, le chancelier allemand, orchestré par les britanniques. Une fois que Bismarck avait été supprimé, la voie était libre pour utiliser une guerre dans les Balkans pour créer indirectement un conflit entre l’Allemagne et la Russie, ce qui était intrinsèquement impossible avec la stratégie de Bismarck inspirée du système américain d’économie politique. La guerre dans les Balkans était le début de la première guerre mondiale et a mené à la deuxième guerre mondiale, lancée elle avec les invasions par Hitler de la Pologne et de la Tchécoslovaquie.

Contactez-nous !

Don rapide