Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 24 avril - Jacques Cheminade : « Mon exemple, c’est le général de Gaulle partant à Londres » Lire Flash : 7 avril - Jacques Cheminade au Liban reçu par le Président Michel Aoun Lire Flash : 1er avril - A Bondy, Jacques Cheminade engage un dialogue citoyen sur les banlieues Lire
AccueilActualité
Brèves

Industrie nucléaire : la vraie menace vient des Directions et de la sous-traitance massive

La rédaction
visites
674
commentaires

15 avril 2011 (Nouvelle Solidarité) – A Belfort, le convoi exceptionnel – la plus grosse ailette de turbine jamais construite par Alstom — pour l’EPR de Flamanville est bloqué depuis plusieurs jours par les ouvriers du site de production. Ces derniers exigent que la direction revienne sur sa décision de fermer le site, chose étonnante puisque la France envisage l’exportation de plusieurs centrales de ce type.

Guy Camozzi, trente-trois ans d’ancienneté, peste que la fermeture de l’atelier est « une honte pour notre pays qui se targue d’être le fer de lance du nucléaire fiable. Nous avons construit toutes les ailettes du parc nucléaire français et, aujourd’hui, on nous dit que les Mexicains pourront le faire. C’est un non-sens économique et stratégique. Nous assurions par noter savoir-faire, la sûreté de nos installations nucléaires ».

Dans un communiqué du 14 avril, la FNME CGT-Travailleurs du nucléaire dénonce le fait qu’en limitant l’audit des centrales à la seule dimension technique, l’Etat « nie la dimension humaine et la place centrale qu’elle occupe dans la sûreté nucléaire ».

« En occultant le problème de la sous-traitance, manière pour les donneurs d’ordre d’externaliser 80 % des risques professionnels (en particulier les doses) et les dégâts sociaux qu’eux-mêmes engendrent, le Gouvernement et les entreprises refusent d’aborder le véritable débat sur le Nucléaire : celui de sa gestion uniquement tournée vers l’argent. Nous le répétons avec force : Nucléaire et libéralisme sont incompatibles.
« Aujourd’hui, le plus grand danger pour l’activité nucléaire, ce sont les Directions elles-mêmes et leurs choix de gestion dont les salariés sont les premières victimes. Le recours massif à la sous-traitance entraîne une dilution des responsabilités et une complexification de l’organisation du travail. Ces modes de gestion ne permettent pas aux travailleurs du Nucléaire, malgré les compétences de haut niveau dont ils disposent, et ce quelle que soit leur entreprise d’appartenance, de travailler dans la sérénité. Cela conduit à une fragilisation de la sûreté. »


Pour creuser :


Voir les 5 commentaires

  • petite souris • 19/04/2011 - 00:00

    Dans le nucléaire comme ailleurs, le problème de la sous-traitance est un scandale !
    En effet dilution des responsabilités, lenteur des décisions, lourdeur des réactions, de la flexibilité et des possibilités d’adaptation.
    Mais avec la sous-traitance, de nombreux "petits copains" ont pu fonder leur entreprise et gagner de l’argent sur le dos de leurs employés qui gagneraient plus au sein de l’entreprise-mère, puisqu’il y aurait un "échelon" de % en moins.

    L’entreprise-mère gagnerait en responsabilité et fiabilité auprès de ses clients, l’employé se sentirait impliqué dans la bonne marche de l’entreprise et travaillerait plus efficacement, le client serait content.

    bref du gagnant gagnant gagnant !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • matière invisible • 15/04/2011 - 23:08

    Il faut savoir que le Site Solidarité & Progrès est volontairement bloqué aux employés d’Alstom depuis plusieurs mois.

    • Bertrand Buisson • 16/04/2011 - 09:52

      Dites m’en plus...

    • matière invisible • 16/04/2011 - 12:22

      Pour ce qui me concerne c’est à Levallois.

    Répondre à ce message

  • edith • 15/04/2011 - 18:00

    Quand va t’on mettre toutes ces equipes gouvernementales et financières au chômage elles sont aussi tarés que les médias qui comme pierre jovanovic sur la radio "ici et maintenant" suggère que ce sont les américains qui ont fait exploser une bombe atomique vers le japon ,la propagande anti nucléaire va bon train ainsi plus personne ne parle de la refonte du système monétaire et financier ou ceux qui en parlent prônent keynes sans comprendre que c’est ce que nous faisons depuis 20 ans avec les conséquences désastreuses que nous connaissons ! l’unité du monde est perdue comment la retrouver !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide