Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Iran, Syrie, OTAN : l’Etat-major russe met en garde contre un conflit nucléaire

La rédaction
visites
3134

18 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Comme a averti Lyndon LaRouche fin octobre, le risque de conflit mondial est bien réel. L’agence de presse officielle russe Ria Novosti rapportait hier matin à l’issu d’une réunion au Kremlin que :

La Russie pourrait se voir impliquée dans un conflit dans lequel des armes de destruction massive seraient utilisées, a déclaré jeudi à Moscou le chef d’Etat-major général russe Nikolaï Makarov, intervenant devant la Chambre civile russe (organe consultatif auprès du Kremlin).

"Si l’on regarde de près ce qui se passe à nos frontières à l’heure actuelle, il devient évident que le risque d’implication de la Russie dans des conflits locaux a augmenté", a indiqué M.Makarov, évoquant les "tentatives d’intégrer l’Ukraine et la Géorgie au sein de l’Alliance atlantique".

"Et sous certaines conditions, les conflits régionaux risquent de dégénérer en conflits d’envergure avec un possible emploi d’armes nucléaires", a déclaré le général russe.

Les remarques de Makarov se référaient directement à l’expansion de l’OTAN en Europe de l’Est au plan américain de Bouclier antimissile aux portes de la Russie. Mais dans le contexte post-Libye de pression sur la Syrie et l’Iran, ces remarques sont un message sans ambiguïté.

Contactez-nous !