Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité

Irlande : la bataille pour la souveraineté des Etats-Nations et votre souveraineté

La rédaction
visites
1169
commentaires

19 novembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – L’Union européenne, la BCE de Trichet et le FMI de DSK ont débarqué hier à Dublin pour forcer le gouvernement irlandais à recevoir 90 milliards d’euros du Fonds européen de stabilité financière. Les Irlandais n’en veulent pas, mais pour l’oligarchie financière, il s’agit de sauver ses banques de la faillite, au premier rang desquelles AIB, membre du cartel bancaire Inter-Alpha. En contrepartie, l’Irlande sera mise sous tutelle des institutions internationales et son peuple soumis à une violente austérité.

Comme l’a dénoncé mercredi Jacques Cheminade lors de la conférence « Un coup de poing transatlantique contre l’oligarchie financière », ce n’est pas les maladresses ou l’incompétence qui nous ont amené là, mais la volonté déclarée des intérêts financiers de démanteler les Etats-Nations souverains. Jean-Claude Trichet, parmi d’autre, n’a-t-il pas déclaré la semaine dernière que l’ère « westphalienne » des « Etats souverains » doit être remplacée par une « gouvernance mondiale » ? Nous sommes face à une nouvelle menace fasciste.

Actuellement en guerre contre Wall Street et la cure d’austérité brutale préparée par Obama et le nouveau Congrès républicain, l’économiste américain Lyndon LaRouche a mis en garde tous les patriotes du monde sur le péril actuel :

« Le symbole clé dans cette histoire sont les deux grandes banques irlandaises : elles sont en état de faillite, mais il s’agit de banques privées. Et que veulent faire les gens comme Trichet ? Ils veulent que le gouvernement irlandais assume la dette de ces deux banques, via le fond européen contrôlé par l’UE, ce qui élimine de facto la souveraineté irlandaise. Il s’agit de la dette privée de banques liées au groupe Inter-Alpha de Lord Jacob Rotschild, qui exerce un contrôle prépondérant sur la finance européenne. Ces intérêts commandent à l’UE de racheter cette dette usurière et de la faire payer aux nations d’Europe, abandonnant de fait toute souveraineté.

« Avec ces évènements, nous sommes sur le point de voir disparaître de la surface de la terre, l’idée même d’Etat-Nation souverain comme institution. De ce côté-ci de l’Atlantique, la ruée républicaine sur le Congrès représente une menace fasciste de la pire espèce, avec le consentement du Parti démocrate. Nous sommes aussi sur le point de perdre notre souveraineté, nos vies et tout ce que nous avons, tout ça pour un gang de prédateurs.

« Ils appellent ce nouveau paradigme un système de « gouvernance », pas « gouvernement », mais « gouvernance ». Et gouvernance veut dire que ce sont des institutions internationales extérieures au pays qui prennent le contrôle de ce qui est censé être notre gouvernement. Et ce gouvernement n’a plus aucun pouvoir en dehors d’appliquer les ordres de ce nouveau système international impérial dont l’UE doit devenir le centre.

« Les Etats-Unis sont censé être avalés dans ce système. Qu’il le comprenne ou non, le Parti républicain est pleinement engagé dans cette éradication de la souveraineté des Etats-Unis. Et les gens qui ont le courage et l’intelligence pour combattre cela se font rare. Voilà où nous en sommes. Tout ceux qui chercherons à le nier sont soit stupides, soit menteurs. Et le fait que les dirigeants démocrates qui auraient pu agir avant les dernières élections aient décidé d’attendre, n’a fait que permettre à la bête de sortir de sa cage. »

Patriotes de tous pays, unissez-vous pour mettre en banqueroute l’oligarchie financière : Glass-Steagall global !


Vidéo : Un coup de poing transatlantique contre l’oligarchie financière, le trailer


Voir les 2 commentaires

  • xamdam • 21/11/2010 - 20:04

    Crise des tulipes (considérée comme le premier ’krach’ financier), crise de 29, et crise d’aujourd’hui pour ne parler que des plus emblematiques.
    Votre remarque me fait penser à un principe ’sacré’ dans l’armée : 1 fois ce peut être la faute à pas de chance, deux fois, cela peut être une conïncidence, trois fois c’est un sabotage...

    Répondre à ce message

  • petite souris • 19/11/2010 - 18:39

    Ce qu’il se passe en Irlande est absolument scandaleux.

    Les irlandais sont les cocus du traité de Lisbonne !!!

    Je crains ou j’espère que le peuple irlandais se révolte réellement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 17 novembre le monde
en devenir

Don rapide