Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Irlande : le gouvernement collabo tombe, le Sinn Fein prend les rênes de la résistance

La rédaction
visites
1374
commentaires

26 janvier 2011 (Nouvelle Solidarité) – Le gouvernement irlandais est donc le premier à tomber dans cette crise d ’effondrement de la zone euro, suite à l’agitation politique qui règne jusque dans le camps du parti majoritaire Fianna Fail et le retrait du parti Vert de la coalition gouvernementale. Les élections générales auront lieu le 18 ou le 25 février, selon l’accord conclu entre le Premier ministre et les partis d’opposition Fine Gael et Labor.

Le Sinn Fein, l’organisation politique qui a donné à l’Irlande son indépendance de l’Empire britannique il y a moins d’un siècle, a vivement dénoncé cet accord. En effet, le Fine Gael et le Labor ont noué un « compromis infâme » avec le Premier ministre, obtenant des élections anticipées en échange d’un vote immédiat sur la loi de finance 2011 incluant le plan d’austérité et de renflouement imposé par les banques anglo-européenne, l’UE et le FMI. Tant le Fine Gael que le Labor sont pourtant opposés à cette loi de finance, le premier estimant qu’il ne coupe pas assez dans les dépenses publiques, le second qu’il coupe trop ; mais tout deux acceptant la matrice imposée par l’Empire financier de la City de Londres, selon laquelle les spéculateurs doivent être sauvés au prix du sang et des larmes des peuples.

Comme l’a dit un cadre du Sinn Fein lors de la conférence internet de Lyndon LaRouche samedi, le parti mène la « résistance contre les efforts de l’Empire britannique pour asservir plus encore le peuple irlandais (…) [et] mettre en échec la volonté de sauver les banques du groupe Inter-Alpha aux dépens de la nation et du peuple irlandais » . Son président Gerry Adams a déclaré sur la radio publique RTE hier matin que l’Irlande doit « boxer dans la catégorie supérieure », c’est-à-dire ne pas accepter le chantage financier et imposer ses intérêts souverains. Il a très clairement fait entendre aux Irlandais le programme du Sinn Fein : il n’y aura aucune forme d’austérité car il n’y aura pas de renflouement. « Les banques doivent se débrouiller seules avec leurs dettes » , a-t-il expliqué, « et nous commencerons par leur dire que nous fermons l’Anglo-Irish Bank » , dont les activités exotiques ont coûté 30 milliards d’euros aux contribuables irlandais. Adams a également souligné que l’intégralité du plan de renflouement conclu en décembre entre le gouvernement et les émissaires de la BCE et du FMI, est destiné à rembourser les créances des banques internationales. « Aucun homme, aucune femme ou aucun enfant ne devrait avoir à payer pour les péchés des banquiers », a-t-il dit, en martelant qu’il existe une barrière entre les dettes « illégitimes » de la finance privée et les dettes « légitimes » du gouvernement.

Voilà ce qu’il faut dire et que le peuple irlandais, majoritairement opposé au plan d’austérité et de renflouement, attend. Il faut rompre avec la règle du jeu financier et mettre en faillite les spéculateurs, non seulement en Irlande mais partoutailleurs !

Militez pour le Glass-Steagall Global et soutenez la candidature présidentielle de Jacques Cheminade. Toute politique qui n’appliquera pas intégralement le principe Glass-Steagall est vouée à l’échec.

>>> Pour un Glass-Steagall global


Lire aussi :


Voir les 2 commentaires

  • petite souris • 26/01/2011 - 19:06

    Le programme du Sinn Fein : il n’y aura aucune forme d’austérité car il n’y aura pas de renflouement. « Les banques doivent se débrouiller seules avec leurs dettes »

    Simple ! "yaka" !
    Mais "yaka" aussi avoir le courage du peuple irlandais...

    Lorsque l’inacceptable est dépassé, l’insupportable est atteint, il faut agir.

    Alors nous ne pouvons qu’encourager et soutenir les irlandais qui nous montrent l’exemple en osant contrer la City... pour sauver leur peau !

    Répondre à ce message

  • plusieurs • 26/01/2011 - 13:29

    « Les dettes sont bonnes lorsqu’elles sont conçues pour l’être, comme dans le cas d’un système de crédit qui repose sur l’engagement à accroître la création nette de richesse par personne et par kilomètre carré du territoire d’une nation. »

    Lyndon LaRouche

    Corollaire :

    - celui qui défend des dettes issues de la spéculation ne peut être, pour un peuple et sa nation, que mauvais.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide