Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 11 décembre - Miracle économique chinois : l’importance de la séparation stricte des banques Lire Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire
Accueil Actualité
Brèves

Israël : les militaires du refus ne serviront pas Sharon

La rédaction
visites
726
commentaire

Sous le titre « Pourquoi je ne servirai pas Sharon », Shlomi Segall, un sergent de réserve israélien, a lancé dans le Guardian du 5 juillet, une attaque cinglante contre Ariel Sharon. Segall fait partie de l’organisation Courage de refuser, regroupant 467 réservistes israéliens qui refusent de servir dans les territoires occupés et qui s’identifient souvent à des « refuseniks ».

Il écrit que « Sharon et ses compères mènent une guerre coloniale pour maintenir en place leur projet favori de colonisation ». Selon lui, « toute attaque suicide à l’intérieur d’Israël, si déplorable qu’elle soit, est utilisée par Sharon comme prétexte pour infliger une misère toujours pire aux 3,5 millions d’habitants de la Palestine. Et s’il n’y a pas d’attentat, vous pouvez compter sur Sharon pour en provoquer avec ses meurtres prétendument ciblés. »

Segall dénonce la notion selon laquelle critiquer Israël serait antisémite. Sharon « et ses généraux ne représentent pas les valeurs fondamentales que défendent les Israéliens, les juifs et les arabes. Ainsi, critiquer l’actuel gouvernement israélien ne revient pas à attaquer le peuple d’Israël, et cela n’a assurément rien d’antisémite. Ce n’est pas à Sharon, le « héros » de catastrophes humaines telles que Kibya (1953), Sabra et Chatilla (1982) et Jénine (2002), de dire à quiconque ce qui est juif et ce qui ne l’est pas. » En portant des accusations d’antisémitisme, « Sharon instrumentalise quelque chose de sacré afin de servir les ignobles fins coloniales et expansionnistes qu’il poursuit. »

Huit membres de ce mouvement refusenik ont purgé ou sont en train de purger des peines de prison allant jusqu’à 35 jours pour avoir refusé d’obéir aux ordres. L’un d’eux, David Zonsheine, a déposé un recours auprès de la Cour suprême pour exiger la tenue d’un procès en bonne et due forme devant un tribunal militaire où il puisse être assisté par un avocatcondition non autorisée dans le cadre des verdicts administratifs prononcés.

Contactez-nous !

Don rapide