Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Israël met au point des scénarios de fin du monde

La rédaction
visites
3196

22 février 2010 (Nouvelle Solidarité)—Des sources proches du gouvernement israélien ont prévenu nos collaborateurs de l’EIR (Executive intelligence review) que le Cabinet israélien serait sur le point de prendre une décision favorable aux attaques préventives contre les installations nucléaires iraniennes.

Selon cette source, le débat fait rage parmi les militaires israéliens pour déterminer si Israël a les capacités de mener à bien des attaques contre les installations iraniennes à Natanz ou ailleurs. Récemment, le Général Dan Halutz, Chef d’Etat major des Forces de défense israéliennes, a déclaré aux média que l’IDF n’a pas la capacité de nuire vraiment au programme nucléaire iranien. Mais, selon une source israélienne proche du cœur même du Cabinet, plusieurs options ont été passées en revue pour mener à bien précisément ce type d’attaque.

Selon cette source, au cours de visites récentes en Russie, aussi bien Netanyahou que le Ministre des affaires étrangères, Avigdor Lieberman, ont fait pression sur Vladimir Poutine afin d’obtenir son accord pour mener des attaques contre des cibles iraniennes depuis la Russie. Poutine aurait fermé la porte à une telle option, mais, selon cette même source, des approches similaires auraient été tentées auprès du gouvernement du Kazakhstan. Toujours selon cette source, l’option qui a la faveur des faucons israéliens, serait celle des attaques lancées depuis des sous-marins israéliens équipés de missiles de croisière. La source a noté que la précision de telles attaques n’est pas très grande, et que la plupart des sites iraniens dans la liste de cibles israélienne, sont des zones urbaines.

Les sources ont confirmé que l’équipe de sécurité nationale d’Obama a mis en garde Israël contre de telles attaques unilatérales. Des militaires américains, ainsi que le Secrétaire à la défense, Robert Gates, la Secrétaire d’Etat, Hillary Clinton, le Chef d’état-major des armées, l’amiral Michael Mullen, le Conseiller de la défense nationale, le Général Jim Jones et le Vice-président, Joe Biden, insistent sur le fait qu’une attaque militaire contre l’Iran, serait la pire et la dernière option possible, et qu’on est loin de devoir prendre une telle décision.

L’opinion générale, y compris parmi les planificateurs israéliens, est qu’en cas d’attaque, l’Iran dispose de capacités de riposte asymétrique, en mesure d’endommager sérieusement toute la circulation pétrolière dans le Golfe persique, pouvant provoquer de ce fait l’explosion de l’ensemble de l’économie mondiale.

Lyndon LaRouche a averti que des cercles londoniens, dont fait partie même l’ancien Premier ministre Tony Blair, sont les architectes possibles de ce scénario de fin du monde. Désespérés par les menaces terribles que la crise financière fait peser sur le Royaume uni, ils seraient prêts à se lancer dans un scénario du pire au Moyen Orient, donnant leur feu vert à Israël pour mettre en œuvre le scénario des « alliées en rupture de ban », et à agir seuls contre l’Iran. Au cours de son témoignage récent devant la commission Chilcot, qui enquête sur la façon dont des figures politiques de premier plan comme Tony Blair, ont maquillé des preuves afin d’embarquer le Royaume uni dans la guerre contre l’Irak de 2003, Blair a saisi cette occasion pour plaider, une fois de plus, en faveur d’une action militaire contre l’Iran maintenant.

Ces gens doivent être totalement aux abois pour considérer un tel scenario de fin de monde, a commenté LaRouche, ajoutant cependant qu’il craint bien qu’ils en soient arrivés à de tels actes désespérés.

Contactez-nous !