www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Ecologie-malthusianisme

Un mois avant son assassinat, John F. Kennedy réfutait Malthus

La rédaction
1411 visites | 2 commentaires
JPEG - 123.1 ko

Dans un brillant discours prononcé le 22 octobre 1963 devant l’Académie nationale des sciences, le président américain John F. Kennedy taillait en pièce la théorie de l’infâme économiste britannique Thomas Malthus, pour qui la croissance démographique devait toujours finir par surpasser la capacité de la société humaine à produire ses moyens de subsistance.

Cette thèse a toujours été utilisée par l’Empire britannique pour justifier d’abord les politiques génocidaires de la Compagnie britannique des Indes orientales (qui employait Malthus), puis celles de la Banque mondiale, du FMI et de l’OMC aujourd’hui.

Écoutons JFK :

Malthus arguait il y a un siècle et demi [deux siècles aujourd’hui] que l’homme, en épuisant les ressources qui lui sont accessibles, se buterait toujours aux limites des moyens de subsistance, condamnant ainsi l’humanité à un avenir de misère et de pauvreté. Nous pourrons aujourd’hui commencer à espérer et, je crois, savoir que Malthus exprimait non pas une loi de la nature mais simplement les limites de la sagesse scientifique et sociale de son époque.

Après une description des avancées scientifiques et de la coopération internationale nécessaires à un accroissement de la production pour pouvoir nourrir une population grandissante, il continue :

La véracité ou la fausseté de [ses] prédictions dépendront désormais, grâce aux outils dont nous disposons, de nos propres actions... La Terre peut être un mère généreuse pour tous les gens qui naîtront au cours des prochaines années... L’abondance dépendra de l’usage d’analyses biologiques solides dans le domaine de l’agriculture, et la réponse dans le temps à une production alimentaire inadéquate, qui engendre la misère, doit résider dans des recherches et des expérimentations nouvelles, et l’usage réussi de connaissances nouvelles qui demandera une coopération étroite entre les nations.

Ainsi, par exemple, grâce à l’agriculture de précision découlant des avancées spatiales et qui est actuellement en train d’émerger à l’échelle internationale, (et ce grâce, en grande partie, au programme spatial lancé par le président Kennedy) nous pourrons accroître sensiblement la productivité des terres partout dans le monde, tout en garantissant une gestion plus fine des intrants, c’est-à-dire les semences, les engrais, les pesticides et l’eau utilisés.

Kennedy a proposé que soit mis en place à l’échelle internationale un effort concerté de recherche scientifique, de même que dans le domaine de l’infrastructure, la protection contre les catastrophes météorologiques et la lutte contre la pauvreté.

Le discours, prononcé un mois avant sa mort, est accessible ici. Il peut également être écouté ici.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Page spéciale
Non à la COP21, le sommet de la dépopulation !

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 2 commentaires

Vos commentaires

  • Le 11 octobre 2013 à 13:45
    par xamdam

    Le véritable problème serait la vitesse relative des deux, ... qui se stimulent aussi mutuellement ! Dans nos sociétés "avancées" le taux de natalité tend vers le simple renouvellement des générations, l équilibre, l éternité en qq sorte.. La seule question qui vaille resterait l éducation de soi. Cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2013 à 22:15
    par petite souris

    Très intéressant en effet !
    ceci explique donc cela ...
    les puissances du mal ont encore quelques beaux jours devant elles avant qu’elles ne se détruisent elles-mêmes !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet