Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité

Kosovo : Holbrooke (re)met de l’huile sur le feu

La rédaction

22 février 2008 (LPAC) - Le ministre russe des Affaires étrangères vient de rejeter violemment les déclarations de l’ancien négociateur américain aux Balkans, Richard Holbrooke. Ce dernier a déclaré : « Le fait que l’indépendance ne se soit pas passée de façon aussi pacifique que les gens l’auraient voulu, est le résultat direct de l’incitation à la violence effectuée par des éléments extrémistes à Belgrade, soutenus implicitement et en privé par les Russes. » Le porte-parole du ministre russe des Affaires étrangères, Mikhail Kamynin, a répondu que les remarques de Holbrooke étaient « absolument inappropriées ». Montrant qu’il se souvenait du passé, il ajouta : « Les gens qui ont fait campagne pour l’indépendance du Kosovo auraient dû en peser les conséquences. Et Richard Holbrooke, qui à un certain moment était très impliqué dans la politique des Balkans, devrait très bien savoir cela. »

Le 17 janvier dernier lors de sa conférence internet internationale, Lyndon LaRouche avait mis en garde contre ce petit jeu, expliquant que « les Anglais combattent rarement dans leurs propres guerres » et qu’ils « s’arrangent plutôt pour monter les puissances les unes contre les autres ». Il avait ainsi appelé la diplomatie américaine, européenne et russe à « écarter de la scène des gens comme Holbrooke, parce qu’ils veulent déclencher la guerre ! » (lire ici)

Lire aussi La réponse de LaRouche à un albanais sur le Kosovo

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 février le monde
en devenir

Don rapide