www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Kosovo : indépendant de qui ?

La rédaction
1491 visites

18 février 2008 (LPAC) - Suite à la déclaration d’indépendance du Kosovo, dimanche 17 février, l’économiste américain Lyndon LaRouche a commenté ironiquement que le Kosovo s’était en réalité autoproclamé « colonie de la Grande-Bretagne ». En effet, le Foreign Office, qui avait déclaré « non-viable » le précédent statut de cette province serbe, accueille aujourd’hui chaleureusement son indépendance comme une « importante progression ».

De facto, le Kosovo devient une entité administrative de l’Union européenne qui s’y substituera aux Nations unies, et qui aura le droit d’abroger les lois du parlement. Par conséquent, ajoute LaRouche, tout pays européen qui veut maintenir aujourd’hui sa souveraineté devrait donc déclarer son indépendance par rapport à l’Union européenne. La Russie, qui porte l’affaire devant les Nations unies, fournit aux pays européens une bonne occasion de le faire.

Le 17 février, le ministère russe des Affaires étrangères a publié une déclaration notant que la décision du Kosovo constitue « une violation de la souveraineté de la Serbie et de la charte des Nations unies, et menace de mener à une escalade des tensions et des violences ethniques dans la province, et à de nouveaux conflits dans les Balkans ». Le ministère a appelé les pays tiers à ne pas encourager le séparatisme en reconnaissant le Kosovo. L’Indonésie a annoncé qu’elle ne le ferait pas. Au sein de l’UE, six pays membres(Espagne, Chypre, Grèce, Bulgarie, Roumanie et Slovaquie) refusent d’envisager une reconnaissance du nouvel Etat.

L’Union européenne compte envoyer sur place une équipe de deux mille « experts administratifs » pour y reprendre le rôle que tenaient jusque-là les Nations unies. La Grande-Bretagne a mis en alerte six cents hommes de la force expéditionnaire des Welsch Guards qui sont prêts, le cas échéant, à s’envoler à tout moment pour les Balkans pour contribuer à maintenir l’ordre.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet