Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Kosovo : une reconnaissance unilatérale serait irresponsable (Lavrov)

La rédaction
visites
854
commentaire

GENEVE, 12 février - RIA Novosti. La volonté de certains pays de reconnaître unilatéralement l’indépendance du Kosovo est une preuve d’irresponsabilité et une telle démarche pourrait torpiller les fondements du droit international, a déclaré mardi le chef de la diplomatie russe Serguei Lavrov lors d’une conférence de presse à Genève.

"Cela risque de torpiller l’ensemble des fondements du droit international, de détruire tous les principes que l’Europe a minutieusement édifiés au prix de tant d’épreuves, de douleurs, de victimes et d’effusions de sang". Les principes sur lesquels reposent l’OSCE et la Charte des Nations unies", a souligné Serguei Lavrov.

La Russie s’oppose catégoriquement à la proclamation de l’indépendance du Kosovo sans l’aval de l’ONU et sans le feu vert de la Serbie. Moscou s’engage à employer tous les moyens légitimes à sa disposition pour empêcher une violation non dissimulée du droit international, a déclaré Serguei Lavrov.

La Chine, membre permanent du Conseil de sécurité, le Vietnam, l’Indonésie et l’Afrique du sud, qui en sont membres non permanents, s’opposent également à l’indépendance de la province.

Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, l’Italie, la Belgique et le Panama soutiennent l’indépendance du Kosovo, alors que la Libye, la Croatie, le Costa-Rica et le Burkina Faso n’ont pas de position bien arrêtée.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 octobre le monde
en devenir

Don rapide