Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Krach financier : l’Institut Schiller témoigne devant le Parlement danois

La rédaction
visites
1672

Le président de l’Institut Schiller (IS) danois, Tom Gillesberg, accompagné d’une délégation de membres de l’IS et du LYM, a témoigné le 17 janvier devant la Commission politique et économique du Parlement, quelques heures seulement avant la conférence internet de Lyndon LaRouche.

Déjà le 12 avril dernier, l’IS avait été invité à présenter devant la commission du Transport, son ambitieux projet de trains à lévitation magnétique et de construction d’un nouveau pont sur le Kattegat.

Devant les six députés présents, représentant quatre partis différents, Gillesberg déclara d’emblée : « Nous sommes ici aujourd’hui parce que la crise de crédit que le monde vit depuis six mois fait partie de l’effondrement du système financier global. C’est seulement en mettant tout le système en redressement judiciaire et en instaurant un nouveau système de Bretton Woods que nous pourrons éviter le chaos. Le Parlement devrait donc oeuvrer à la mise en place d’un tel système et s’assurer que les autorités danoises prennent les précautions nécessaires pour protéger la population, l’économie physique et notre système bancaire et financier. »

Gillesberg a ensuite évoqué le soutien grandissant que suscite le HBPA aux Etats-Unis, tout en rappelant que l’IS et lui-même avaient soulevé le débat au cours des deux dernières campagnes électorales. En novembre 2005, leur slogan était « Lorsque la bulle éclate... un nouveau Bretton Woods » et pour les législatives du 13 novembre dernier, leurs affiches arboraient : « Après le krach financier, un maglev sur le Kattegat ».

Signalons que deux des membres de la Commission économique avaient déjà signé un appel de l’IS en faveur d’un nouveau Bretton Woods et que ce thème a déjà été abordé par deux députés lors de précédents débats parlementaires.

Gillesberg a proposé certaines mesures spécifiques pour le Danemark, notamment le maintien de la Couronne (le Danemark est dans l’UE mais a rejeté l’euro) et de son système hypothécaire unique. En outre, les autorités régulatrices devraient examiner de près les problèmes des banques danoises à l’échelle nationale et à l’étranger, tandis que le dégonflement de la bulle hypothécaire exige une intervention politique.

Gillesberg a également appelé le Parlement à tripler le budget des infrastructures, de façon à pouvoir construire un réseau national de maglevs et trois nouvelles liaisons pont/tunnel. En conclusion, il a annoncé la conférence internet de LaRouche, appelant ses interlocuteurs à l’écouter, puis à suivre l’exemple du Sénat italien en invitant l’économiste américain à venir en personne au Parlement pour discuter de ces questions.
Des membres du parti social-démocrate ont posé des questions sur les recommandations concernant l’économie danoise : protection de l’économie réelle, monnaie, triplement du budget infrastructurel. Par ailleurs, la délégation a eu l’occasion de s’entretenir brièvement avec les ministres des Finances, de l’Education et de l’Emploi.

Contactez-nous !