Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

L’Allemagne frappée par la crise

La rédaction
visites
698

Il y a quelques semaines, les six grands instituts de recherche économique allemands, ainsi que le gouvernement fédéral, ont été obligés de revoir à la baisse leurs estimations de croissance du PIB pour 2001. Entre-temps, même les prévisions révisées sont devenues irréalistes, compte tenu du ralentissement de la première économie européenne. Si les projections gouvernementales tablent sur une croissance de 10 % des exportations cette année, le ministère des Finances a présenté le 8 mai des statistiques montrant un déclin brutal des commandes industrielles en provenance de l’étranger.

L’ensemble des commandes industrielles a diminué de 4,4 % en mars par rapport au mois précédent, marquant le plus important déclin depuis septembre 1991, et celles venant de l’étranger ont même chuté de 7 %. En ce qui concerne les biens d’équipement, la plus importante catégorie des exportations allemandes, les commandes ont chuté de 9,3 % en un seul mois. Si l’on ne considère que l’Allemagne orientale, on constate en mars une chute de 20,7 % de l’ensemble des commandes de l’étranger.

L’association allemande de machines-outils, VDMA, a publié un communiqué dans lequel elle confirme que le ralentissement de l’économie mondiale se fait désormais sentir dans les carnets de commandes de l’industrie allemande, ce qui représente un changement de ton radical par rapport aux déclarations optimistes de l’association lors de la Foire de Hanovre, début avril.

En mars de cette année, la production industrielle allemande a diminué de 3,7 %, la plus forte baisse depuis janvier 1995. Le secteur du bâtiment a enregistré une baisse de 13,6 % en mars. La production de biens d’équipement a diminué de 2,6 % et la production minière de 3,3 %. Alors que la production industrielle ouest-allemande diminuait de 3,4 %, celle de l’Allemagne orientale accusait une chute de 5,7 %.

Contactez-nous !