Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

L’Allemagne pourrait retourner au mark du jour au lendemain

La rédaction
visites
4335
commentaires

25 mai 2010 (Nouvelle Solidarité) – Depuis plusieurs mois une rumeur persistante court sur Internet, affirmant que l’Allemagne prépare son départ de la zone euro. Depuis dix jours, la rumeur est accompagnée d’une photo montrant des (faux ?) billets de 100 marks fraîchement imprimés.

JPEG - 37 ko

Cependant, les commentaires d’Ansgar Belke, directeur de recherche du très officieux Deutsche Institut für Wirtschaftforschung (DIW, Institut allemand de recherche économique) de Berlin sont bien réels et se retrouvent dans toute la presse allemande.

Belke affirme que « légalement, une sortie de plein gré de l’union monétaire est possible ». Ensuite, il prend soin de détailler comment cette sortie pourrait avoir lieu pour l’Allemagne. « Pour commencer on introduira pendant environ un an le mark comme une unité de compte ayant une parité fixe avec l’euro. Tout le long de cette période, l’euro restera la monnaie officielle de l’Allemagne tandis qu’en parallèle, on commencerait la production des billets papier et des pièces métalliques en mark qui entreraient en circulation un an plus tard. Le moment venu, on interdira la monnaie en euro et l’euro deviendra une unité de compte. Dans la dernière phase, la parité entre les deux monnaies (mark et euro) sera rompu et le mark allemand retrouvera de nouveau son indépendance ». Pour sa part, Belke n’est pas favorable à cette évolution mais indique clairement qu’elle est possible.

Interrogé sur ces développements par l’Executive Intelligence Review (EIR), Alfonso Tuor, un rédacteur économique du journal suisse Corriere del Ticino a indiqué qu’il estime qu’une sortie si lente de l’euro ne fonctionnerait pas. Elle se ferait au contraire par surprise « du jour au lendemain » : « Vous avez 30 jours pour échanger vos euros en marks et décider si vous voulez que votre dette soit libellée en mark ou en euros… Ça devrait se faire de la même façon que quand Nixon suspendait la convertibilité du dollar en or ». Le sujet de la conversion de la monnaie physique est un non-sujet, estime Tuor, car « l’argent [billets papier et pièces métalliques] en circulation ne représente pas grand-chose » et la mise en circulation de nouveaux billets peut s’organiser une fois la décision prise.{}

Tuor est convaincu que l’Allemagne quittera la zone euro d’ici un mois ou deux « ou même d’ici un mois ». Avec le système actuel, « tout part » et « je ne vois pas qui peut intervenir » pour y mettre un frein. La chute des marchés provoque aussi un effet en chaîne, notamment la dévaluation des avoirs des banques.

« Je suis convaincu que la participation allemande dans le plan de renflouement bancaire n’est que le prix que l’Allemagne a payé pour sortir de l’euro », disait-il. En d’autres termes : l’Allemagne dira : nous avons donné ce que l’on pouvait et maintenant c’est terminé. Maintenant on retourne au mark.


Jacques Cheminade : Vivre après la mort de l’euro


Voir les 7 commentaires

  • arcane • 26/05/2010 - 21:14

    L’Euro a été créé par les financiers anglo saxon de force.
    Pousser les etats europeens à adopter cette monnaie unique pour des pays qui avaient des économies tres différentes avec des rythmes différents etait pure folie.
    Le But de l’Empire anglo américain a été de forger une chaine des pays européens avec des maillons faibles, permettant en temps et en heure de pulvériser cette monnaie pour soutenir le dollar. Actuellement 32 etats aux etats unis sont en faillite, payés par la fed qui fait marcher la planche à billet à plein rendement.
    Les 15 grands banquiers de wall street ont décidé lors d’une réunion récemment de la valeur de l’euro , 1euro egal 1 dollar.
    Le cour de l’Or a été bloqué pour ne pas affoller les marchés.
    J’avais eu l’info depuis plus d’un mois que l’Allemagne
    avait fait venir 15 machines à imprimer les billets.
    Tout est Orchestré pour mener au chaos économique afin de créer la peur parmis les peuples et ainsi pour ces élites d’amener leur gouvernement MONDIAL comme seul solution.
    Quoi de mieux que de dissimuler une organisation tres ordonnée derriere un vaste desordre mondial qui parrait issue du hasard et de l’incompétance

    • gdfontaines • 29/05/2010 - 12:53

      En effet nous n’en sommes pas loin, un nouvel ordre mondial qui serait basé sur : 1$ + 1€ = 1£ ou $ + € = £

      A cela donc ne relâchons pas nos efforts > Glass Steagall Global + Pecora = Crédit Productif Public

    Répondre à ce message

  • ericle • 29/05/2010 - 01:23

    Dans une telle révolution, quelle serait la valeur du Francs, qui était encore sous moratoire des dette de la 1ere guerre et de la seconde avant le passage à l’Euro (si mes souvenirs sont bons)
    Quel est le niveau des stocks d’or Français ? Je crois que Monsieur Sarkozy n’a pas cru en leur utilité et en a vendu !

    Répondre à ce message

  • dominique • 27/05/2010 - 14:10

    Vérifiez vos informations, c est un bon gros canular a base de photoshop.

    Photo modifié
    http://xs.to/image-2186_4BEC5E05.jpg

    L’original
    http://www.bundesbank.de/50jahre/images/bildarchiv/dm_geldpakete.jpg

    Comparez date d impression et numéro du billet pour la même liasse.

    Répondre à ce message

  • Olliejay • 27/05/2010 - 12:57

    La photo des billets est un faux.
    La date sur les billets est 14/05/10, c’est bien fait mais c’est du photoshop !

    Voici l’avant/après avec également la photo originale du site de la Bundesbank :
    http://cryptogon.com/?p=15413

    Répondre à ce message

  • petite souris • 26/05/2010 - 16:24

    l’Allemagne dira : nous avons donné ce que l’on pouvait et maintenant c’est terminé. Maintenant on retourne au mark.

    ...et le retour au chacun pour soi !!!

    Déjà les hongrois décident de donner la nationalité hongroise à tous ceux qui, étant d’origine hongroise, vivent dans d’autres pays, comme l’immense majorité des habitants de la transylvanie en Roumanie ... et donc incidemment refaire la très grande Hongrie !!!

    J’attends ainsi donc avec impatience une recrudescence des nationalismes et autres modifications des frontières des pays européens.

    L’Allemagne qui sort de la zone euro sera un signal fort à toute cette nouvelle pagaille garantie qui n’augure rien de bon pour les peuples qui devront se déplacer pour se regrouper ou se séparer de leurs proches.

    Belle aventure européenne en effet causée par ceux-là même qui ont voulu nous imposer de force et le traité de Maastricht et le traité de Lisbonne.

    Ont-ils conscience de la responsabilité qu’ils ont auprès des générations futures ?

    • Volapuk • 27/05/2010 - 10:57

      Il faut arrêter de s’affoler pour rien. Le retour aux monnaies nationales n’est pas synonyme de repli sur soi. L’Euro comparé au Mark n’aura eu qu’une vie éphémère et s’y accrocher désespérément relève de la pathologie. Maintenant reste à savoir comment les États décideront de reprendre le control de leur monnaie. Décideront-ils de s’endetter encore auprès des marchés et là je crains que la vraie question ne soit pas clairement posée !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide