www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

L’Australie réoriente sa défense contre la Chine

La rédaction
1328 visites | 5 commentaires

Les planificateurs de la défense australienne ont diffusé un rapport intermédiaire sur l’Examen de la situation des forces, qui montre clairement que le gouvernement travailliste considère que la première fonction des forces armées est de servir de supplétif du plan du président Barack Obama de confrontation militaire avec la Chine, et que le gouvernement se prépare à dépenser des milliards de dollars pour assurer que des installations adéquates seront à la disposition des navires, des avions et des troupes américaines. La mouture finale de ce rapport, le premier en son genre depuis les années 1980, sera publiée en mars 2012.

Singapour, lui-aussi au service de la diplomatie de la canonnière de l’administration Obama en Asie, va fournir deux docks supplémentaires pour les besoins militaires américains en plus des deux déjà en service.

Le Président Obama, lors d’une visite de deux jours en Australie en novembre dernier, a annoncé que les États-Unis avaient l’intention d’étayer les alliances en Asie et que 2500 US Marines allaient être déployés en Australie. Devant le Parlement il a déclaré qu’il avait pris une décision stratégique délibérée, que les États-Unis, en tant que nation du Pacifique, voulaient jouer un rôle plus important et à long-terme dans le façonnage de cette région et de son futur. Le président a prétendu que ces mouvements ne visaient pas à isoler la Chine, mais ils étaient un signe évident que les États-Unis étaient devenus plus méfiants envers les intentions chinoises.

Selon le rapport d’étape du nouvel Examen de la situation des forces l’armée australienne doit déplacer une grande partie de son matériel et de son personnel vers le nord du continent faiblement peuplé. Il plaide pour le rehaussement du niveau des ports et des bases aériennes dans le nord et le nord ouest du pays de façon à pouvoir accueillir de grands navires et avions. Il appelle aussi à une substantielle mise à niveau du terrain d’aviation des lointaines îles Cocos dans l’océan Indien. La raison première que le rapport donne pour cette remise à niveau militaire n’est pas, en fait, la défense du nord, mais ce qu’il décrit plusieurs fois comme étant le maintien de l’équilibre multipolaire dans la région asiatique – en d’autres termes, la rivalité stratégique et les tensions croissantes entre les États-Unis et la Chine.

Il faut prendre des mesures, affirme le rapport, pour augmenter la capacité des forces armées australiennes à participer au déploiement des opérations de l’armée américaine dans l’océan Indien et l’Asie du sud-est. L’attrait de l’Australie du nord pour l’armée américaine réside dans sa proximité des routes maritimes stratégiques entre les océans Indien et Pacifique. Le commerce maritime entre l’Asie, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Europe, y compris les importations cruciales de pétrole et de gaz qui soutiennent les économies de la Chine et des autres majors asiatiques, doivent transiter par un de ces passages. Le plus important est le détroit de Malacca entre la péninsule malaise et l’île indonésienne de Sumatra. Près de 80% du commerce Asie-Pacifique transite par cette route. Les très grands navires, cependant, doivent prendre le détroit de la Sonde, entre Sumatra et Java, ou le détroit de Lombok profond de 250 mètres, entre Bali et Lombok, à seulement 1700 kilomètres de Darwin. Les îles Cocos et Christmas détenues par l’Australie sont encore plus près de ces détroits clés.

La stratégie d’Obama est conçue pour conserver une supériorité militaire écrasante en menaçant la Chine. Le « pivotement vers l’Asie » annoncé par l’administration Obama l’an dernier consiste à positionner à travers la région des forces qui peuvent menacer en permanence Pékin d’un blocus naval des routes maritimes et d’un étranglement de son économie.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 5 commentaires

Vos commentaires

  • Le 16 février 2012 à 20:50
    par ?

    Tout cela prouve la profonde immaturité de l’espèce humaine. Tous les militaires et les politicards auxquels ils obéissent aveuglément sont des adolescents attardés. Dire que tous les protagonistes appartiennent à la même espèce, l’espèce humaine ! S’ils appartenaient à des espèces différentes on pourrait leur trouver des circonstances atténuantes, et encore !

    • Le 17 février 2012 à 13:55
      par Julien Lemaître

      Est-ce très mature que de pleurer sur son sort et en vouloir à la terre entière monsieur x ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2012 à 21:38
    par libertad

    oui m’enfin la russie et la chine ne sont pas non plus des exemples de démocratie .

    critiquer le systeme financier britannique ok , les derives du systeme capitaliste et financier ok , mais il fait quand meme mieux vivre en france qu’en russie ou en chine ...

    Répondre à ce message

  • Le 17 février 2012 à 13:47
    par soubise

    Le seul but à long terme est d’abattre la Chine et la Russie et les pièces du puzzle se mettent en place.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2012 à 16:43
    par petite souris

    L’australie n’est pas un pays libre et totalement indépendant puisque son chef d’état n’est autre que la reine d’Angleterre.
    Ses décisions diplomatiques et militaires ne peuvent que servir la Couronne et l’empire financier britannique.

    Alors Obama ou l’australie ne sont que des arbres qui cachent la forêt.

    Bas les cartes ! Assez d’hypocrisie !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet