Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

L’Egypte se tourne vers le Soudan pour sa sécurité alimentaire et son eau

La rédaction
visites
1115
commentaires

30 mars 2011 (Nouvelle Solidarité) – Dans son premier voyage à l’étranger, le nouveau Premier ministre égyptien, Essam Sharaf, nommé en février par le Conseil suprême des Forces armées suite au renversement du Président Hosni Moubarak, s’est rendu au Soudan pour discuter de la production alimentaire et de grands projets d’aménagement de l’eau.C’est un signe important de la santé mentale de cette administration.

« L’Égypte se donne pour priorité absolue d’achever la construction du Canal de Jonglei, partiellement bâti, couvrant une partie non-navigable du Nil dans le sud du Soudan », a déclaré hier Magdi Radi, un porte-parole du cabinet, selon l’AFP.« Il permettra un gain de 4 milliards de mètres cubes d’eau dans le Nil par an », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Khartoum.

Les ministres des Affaires étrangères, de l’Agriculture et de l’Irrigation font partie de la délégation en visite dans les deux régions du Soudan, qui deviendront deux Etats distincts en juin, suite au référendum organisé en janvier sur la sécession.

Les responsables égyptiens ont souligné que le Soudan est un important allié de l’Égypte à la fois pour son potentiel agricole et en raison des efforts du Caire pour obtenir un accord acceptable avec les pays en amont du Nil sur l’avenir de son approvisionnement vital en eau. Cependant, ils auront à faire à une « opposition historique » à la construction du Canal de Jonglei, montée de toutes pièces par les Britanniques qui manipulent les factions rebelles du Sud-Soudan.

« L’Égypte est le troisième investisseur au Soudan, avec des investissements en cours pour un montant de 5,4 milliards de dollars », a déclaré Essam Sharaf, soulignant qu’il voulait « voir cette tendance à la hausse se poursuivre ».Il a mis en avant un accord réalisé par le comité inter-ministériel chargé de l’élaboration de la sécurité alimentaire, proposant différents projets agricoles au Soudan.« Le premier projet stratégique pour nous, c’est la production de viande.Nous allons également monter un partenariat contractuel dans le périmètre de Gezira », dit-il, se référant au vaste, mais négligé, potentiel agricole du Soudan sur les terres entre le Nil bleu et le Nil blanc, au sud de Khartoum.

Les responsables soudanais ont déclaré que 17000 hectares de terre dans l’Etat du Nil blanc ont été réservés au projet de production de viande.Pour le ministre égyptien de l’Agriculture Ayman Abu Hadid, la réalisation de certains des projets agricoles est urgente : la production de viande, de sucre, de blé et de maïs pourrait débuter dans les six mois. La production de denrées alimentaires et la création d’eau et de nouveaux terrains agricoles est une question de vie ou de mort pour la nation égyptienne, qui est devenue dépendante des pays étrangers pour 50% de ses approvisionnements alimentaires, en raison de 30 ans de « réformes » politiques imposées par le FMI et de la mondialisation.


Vidéos :


Voir les 4 commentaires

  • edith • 31/03/2011 - 10:54

    Dans un premier temps c’est une bonne idée mais l’idéal serait qu’ils reverdissent les trois quarts de leur territoir grâce à la technologie.chaque pays du monde doit produire sur son territoir l’alimentation nécessaire à sa population çà c’est ecologiquemais il n’est pas étonnant que les anglais prônent le contraire car sur leur île ils ne font que du céléri en branche et ayant vécue quelques mois dans ce pays dans les années 70 et 80 j’ai pu constater que la nourriture était trés chère et parfaitement spartiate.Donc la doctrine mondialiste qu’ils veulent infliger à tout le monde grâce au nouveau gouvernement égyptien est entrain de leur échapper que vont ils encore inventer pour contrer ces bonnes résolutions et quand les peuples occidentaux vont ils demander la fermeture du FMI ET DE BRUXELLES ?

    • pIC ET pUCE • 31/03/2011 - 21:32

      C’est une excellente nouvelle d’autant plus que ces deux pays sont voisins et partagent la même culture. C’est bien de lancer ce projet mais les dirigeants de ces pays doivent aussi veiller à l’indépendance de leur industrie agro-alimentaire nationale. Car si leur projet arrive à maturité, inévitablement les vautours anglo-saxons viendront demander leur part du gâteau que généralement...ils finissent par voler...Donc espoir immense et aussi vigilance...

    Répondre à ce message

  • matière invisible • 31/03/2011 - 22:09

    Attention donc à la guerre des civilisations que veut produire l’empire pour remodeler le moyen Orient selon ses plans !

    Répondre à ce message

  • petite souris • 31/03/2011 - 12:07

    Voilà une excellente nouvelle !!
    Deux état-nation font de la vraie collaboration !
    Celle qui bénéficie au peuple !
    Bravo !
    En espérant aussi que les grands projets d’aménagement et remise en eau et du lac tchad et des régions proche du nil !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide