Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

L’Europe doit profiter du tournant aux Etats-Unis

La rédaction
visites
840

Dans une déclaration faite le 8 décembre, Helga Zepp-LaRouche, présidente du Mouvement des droits civiques-Solidarité en Allemagne, a situé la crise financière systémique actuelle (voir ci-dessus) dans le contexte de l’évolution politique aux Etats-Unis. Elle conclut ainsi sa déclaration :

« Le seul espoir pour nos pays réside dans les changements spectaculaires qui peuvent découler de la victoire du Parti démocrate aux élections de novembre. Selon les professionnels de la politique, cette victoire n’aurait jamais été possible sans la mobilisation de l’organisation des jeunes larouchistes (LYM) qui permit d’activer, de proche en proche, quelque deux millions de jeunes électeurs supplémentaires, âgés de 18 à 35 ans, poussant à son tour le Parti démocrate à se mobiliser plus largement. C’est ce mouvement de jeunes qui se bat actuellement à Washington pour faire adopter par la Chambre et le Sénat un projet de loi rédigé par LaRouche pour réorganiser le système financier mondial (Loi de la reprise économique), dans la tradition de Franklin Roosevelt.

« Même si l’on ne s’en aperçoit pas en lisant la presse établie en Europe, la situation outre-Atlantique a profondément changé. La direction du Parti démocrate n’est plus entièrement dans les mains de banquiers comme Felix Rohatyn ou de George Soros, mais de nombreux représentants ont été élus pour la première fois avec le mandat clair de pousser à la destitution de George Bush et Dick Cheney. On peut supposer que, dès la première session du nouveau Congrès en janvier, on aura affaire à un nouveau « Watergate ».

« En outre, le Parti républicain américain est en proie à une profonde crise. Le rapport Baker-Hamilton prévoyant un changement total de politique en Irak traduit un consensus dépassant les partis : la politique de Bush et Cheney en Irak et vis-à-vis de toute l’Asie du Sud-Ouest est un désastre patent. (...) Si l’Europe veut survivre aux orages à venir, elle doit se préparer dès maintenant au changement futur de la politique financière des Etats-Unis et prendre des mesures en vue d’une coopération dans la tradition de Franklin Roosevelt. Si l’Amérique ne parvient pas à parfaire ce revirement et sombre dans l’abîme, l’Europe, tout comme le reste du monde, n’aura plus aucune chance. Par contre, avec une Amérique différente, nous aurons une réelle chance de laisser derrière nous la folie de ces six dernières années afin de préparer correctement le monde pour le XXIème siècle.

« Rien ne peut sauver ce système basé sur le Fonds monétaire international, tel qu’il est aujourd’hui. Il est condamné, irrémédiablement, d’une manière ou d’une autre. Soit il se désintègre, soit il sera remplacé par un nouveau système instauré dans l’urgence. »

Contactez-nous !