Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

L’Inde lance trois projets pour étudier l’activité solaire

La rédaction
visites
1267
commentaire

31 mars 2011 (Nouvelle Solidarité) – Alors qu’Obama vient de supprimer un projet prometteur d’un satellite capable d’accroître nos connaissances sur les activités solaires et comment s’en protéger, l’Inde ne l’entend pas de cette oreille.

Le directeur de l’Institut indien d’astrophysique (IIA), Siraj Hasan, dans une déclaration à la presse, a affirmé que les scientifiques indiens finalisaient trois projets destinés à étudier le regain d’activité solaire.

« Le soleil entre dans une phase appelé le maximum solaire, une période d’activité intense caractérisé par l’apparition d’un plus grand nombre de tâches et des éruptions solaires. Cette période dure cinq à six ans et suit une période appelé le minimum solaire, une phase d’activité moindre. L’ensemble du cycle s’étend sur environ 11 ans », disait Hasan.

Lors du maximum solaire, des particules chargées telles que des protons et des électrons émis par les tempêtes solaires interfèrent avec le champ magnétique terrestre. Cette incidence peut perturber les activités humaines, affirme Hasan. Des pays ou des régions proches du pôle nord, tel que l’Alaska, le Canada, le Danemark, la Norvège, la Suède et la Russie sont particulièrement exposés à de telles perturbations.

Les trois projets :
— L’Inde lancera en 2013, sous la direction de l’Organisation de la recherche spatiale indienne (ISRO) un satellite équipé d’un télescope conçu à cet effet.
— Deux nouveaux télescopes, le NLST (National Large Solar Telescope) et le MAST (Multiple-application solar telescope) seront construits à Udaipur en coopération avec le Laboratoire de recherche en Physique (PRL) d’Ahmedabad pour étudier l’activité magnétique à la surface du soleil. L’étude des minimas et maximas solaires permettra la mise au point des boucliers thermiques des vaisseaux spatiaux pour les vols habités. L’Inde a programmé l’envoi d’un homme dans l’espace pour 2015.

« L’ensemble des trois projets permettra d’obtenir une meilleure compréhension des activités ayant lieu entre la surface solaire et l’atmosphère terrestre », précise Hasan.

Ces études devront permettre aux scientifiques de prévoir les éruptions solaires et les mesures de précaution à leur égard, affirme Arnad Rai Choudhuri, un astrophysicien de l’Institut indien des sciences. « Cela prend deux jour pour que l’impact des éruptions solaires pénètre dans l’atmosphère terrestre ce qui nous laisse le temps de mettre nos équipements et nos satellites à l’abri ou de décréter des régions d’exclusion aérienne en particulier dans les régions polaires », affirme-t-il.


Pour creuser :

Voir le commentaire

  • petite souris • 31/03/2011 - 21:50

    L’ensemble des trois projets permettra d’obtenir une meilleure compréhension des activités ayant lieu entre la surface solaire et l’atmosphère terrestre

    Bravo aux physiciens indiens pour leurs recherches !!!

    En France, on manque de physiciens et de chercheurs simplement because nozélites ne savent pas à quoi cela peut servir pour garder son poste ou se faire élire !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide