Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

L’Inde met en garde le Dalaï Lama

La rédaction
visites
1366

2 avril 2008, (Nouvelle Solidarité) - Le ministre indien des Affaires étrangères, Pranab Mukherjee, a fait hier une déclaration télévisée, adressée au Dalaï Lama : « L’Inde continuera à lui [le Dalaï Lama] offrir l’hospitalité ; mais durant son séjour en Inde, il ne doit mener aucune activité politique, aucune action, qui pourraient affecter les relations entre l’Inde et la Chine. »

Prakash Karat, le secrétaire général du Parti communiste indien - allié parlementaire de la coalition au pouvoir - a attaqué avant-hier les gouvernements occidentaux qui promeuvent des opérations séparatistes. Le quotidien indien, The Hindu, rapporte que Karat avait déclaré lors du congrès national du parti, que certains pouvoirs occidentaux « pensent que la souveraineté nationale d’un pays peut être réduite et modifiée au nom de la défense des droits de l’homme et du droit des minorités ».Prakash Karat a cité le cas du Kosovo et de la Tchétchénie ainsi que celui du Tibet comme exemples de régions où le séparatisme est promu. « Nous avons également en Inde des problèmes de séparatisme. Ceux qui veulent reprendre ce refrain desservent notre pays. Allons-nous soutenir un “Nagaland libre” ou bien un “Jammu-et-Cachemire libre” ? »

  • Pour approfondir sur le sujet, cliquez ici
Contactez-nous !