Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité
Brèves

L’Inde met en garde le Dalaï Lama

La rédaction

2 avril 2008, (Nouvelle Solidarité) - Le ministre indien des Affaires étrangères, Pranab Mukherjee, a fait hier une déclaration télévisée, adressée au Dalaï Lama : « L’Inde continuera à lui [le Dalaï Lama] offrir l’hospitalité ; mais durant son séjour en Inde, il ne doit mener aucune activité politique, aucune action, qui pourraient affecter les relations entre l’Inde et la Chine. »

Prakash Karat, le secrétaire général du Parti communiste indien - allié parlementaire de la coalition au pouvoir - a attaqué avant-hier les gouvernements occidentaux qui promeuvent des opérations séparatistes. Le quotidien indien, The Hindu, rapporte que Karat avait déclaré lors du congrès national du parti, que certains pouvoirs occidentaux « pensent que la souveraineté nationale d’un pays peut être réduite et modifiée au nom de la défense des droits de l’homme et du droit des minorités ».Prakash Karat a cité le cas du Kosovo et de la Tchétchénie ainsi que celui du Tibet comme exemples de régions où le séparatisme est promu. « Nous avons également en Inde des problèmes de séparatisme. Ceux qui veulent reprendre ce refrain desservent notre pays. Allons-nous soutenir un “Nagaland libre” ou bien un “Jammu-et-Cachemire libre” ? »

  • Pour approfondir sur le sujet, cliquez ici
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 19 janvier le monde
en devenir

Don rapide