Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

L’Inde s’associe à l’initiative française pour un Nouveau Bretton Woods

La rédaction
visites
1543

30 septembre 2008 (Nouvelle Solidarité) – Reçu aujourd’hui à l’Elysée, le Premier ministre indien Manmohan Singh devrait conclure un important accord de coopération dans le domaine de l’énergie nucléaire civile.

Au Figaro qui lui demandait si l’Inde participerait au sommet proposé par Nicolas Sarkozy pour un Nouveau Bretton Woods, Singh répondait que « bien que la crise n’affecte pour le moment que les pays développés, elle peut s’étendre au reste du monde. Nous vivons dans un monde interdépendant et le sort de tous les pays du monde est lié au système financier international. »

Il constate que « si la crise financière déclenche une récession dans les principales économies, cela compromettra nos exportations. La proposition du président Sarkozy [pour un Nouveau Bretton Woods] est donc importante. Il faut seulement que la rencontre soit bien préparée, ce dont il convient lui-même. »

A savoir si l’Inde peut aider l’économie mondiale, Singh répond que l’Inde est « après la Chine, la deuxième économie en termes de croissance et nous sommes donc potentiellement un acteur important, mais cela ne fait pas de nous un acteur décisif. La responsabilité première [pour relancer l’économie mondiale] incombe aux pays développés, mais l’Inde et la Chine doivent prendre part à la solution. »

{}

Pour creuser le sujet : focus

Contactez-nous !