Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 24 avril - Jacques Cheminade : « Mon exemple, c’est le général de Gaulle partant à Londres » Lire Flash : 7 avril - Jacques Cheminade au Liban reçu par le Président Michel Aoun Lire Flash : 1er avril - A Bondy, Jacques Cheminade engage un dialogue citoyen sur les banlieues Lire
AccueilActualité
Brèves

L’Institut Schiller défend le maglev au Parlement danois

La rédaction
visites
625
commentaire

Le 12 avril, Tom Gillesberg, président de l’Institut Schiller au Danemark, était appelé à témoigner devant la commission des Transports du Parlement danois, afin d’y présenter le concept élaboré par l’Institut en faveur de la construction d’un train à lévitation magnétique (« maglev ») entre Copenhague et Aarhus, par-delà le Kattegat, qui ramènerait à 25 minutes le temps de parcours entre les deux principales villes danoises. Un réseau national de maglev, dit-il, pourrait d’ici quelques années faire partie intégrante du réseau eurasiatique.

Gillesberg décrivit les retombées économiques positives de cette nouvelle technologie sur de multiples plans : accroissement de la densité démographique, création d’emplois, recherche, éducation, santé et culture. Pour financer le projet, l’Institut Schiller propose d’augmenter le budget d’équipements plutôt que de chercher à faire payer les éventuels usagers. Gillesberg expliqua aux députés les progrès de la technologie maglev en Asie, où la Chine a déjà construit une première ligne pilote, entamant avec la Russie et l’Inde une étroite collaboration sur le plan scientifique, économique et technologique. Toutes trois projettent déjà de nouvelles générations de centrales nucléaires et la Russie et la Chine prévoient une mission conjointe sur Mars.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide